Avec plus d’un milliard d’emails envoyés chaque jour en France en 2021, ce canal marketing n’est pas à négliger. Dans cet article nous allons nous pencher sur l’un des emailing les plus populaires : la newsletter. Qu’est ce qu’une newsletter ? Quels sont les différents types ? Pourquoi choisir ce type de campagne d’emailing ? Nous allons donc étudier dans ce guide la définition d’une newsletter, afin de tout savoir sur cet email marketing.  

Newsletter : de quoi parle-t-on exactement ?

Nous avons tous probablement entendu le terme « newsletter ». Mais de quoi s’agit-il exactement ? Commençant par la définition littérale de « newsletter ». En effet, il s’agit d’un terme anglais. En français, newsletter a pour définition « lettre d’information »

Ce terme désigne donc des emails réguliers envoyés par une entreprise à des clients ou des prospects. Plus qu’un simple email au contenu informatif/divertissant, les newsletters sont un élément majeur de la campagne marketing d’une entreprise. 

En effet, le contenu des newsletters a pour objectif d’informer et renseigner les destinataires sur un sujet qui les intéressent. Cela peut-être entre autres les actualités de l’entreprise, des offres promotionnelles ou commerciales ou encore pour faire découvrir l’entreprise ou le blog. 

Cet outil de communication est plébiscité par les entreprises car considéré comme moins « agressif » qu’un email marketing classique. De même, contrairement à un autre type d’email marketing, la newsletter est délibérément reçue par les destinataires. En effet, les destinataires ont décidé de s’inscrire sur la liste de diffusion. Cela montre un intérêt pour l’entreprise. 

Pour conserver ce lien, il est donc crucial de veiller à la qualité du contenu des newsletters. Mais aussi au rythme d’envoi, afin de ne pas devenir trop envahissant au risque d’être considéré comme spam. Ou que l’utilisateur se désabonne. Une newsletter, par définition, est un envoi régulier. Mais cela peut être quotidien, hebdomadaire, mensuel… C’est à vous de voir le rythme qui convient le mieux à votre secteur d’activité et à votre actualité.

Du côté technique, la newsletter est généralement conçue au format HTML/CSS. Elle est ensuite lue par un logiciel de messagerie mail.  Cependant elle peut aussi être affichée en format plain-text sur une boite mail. 

newsletter

Pourquoi opter pour la newsletter ?

1 – C’est un outil peu coûteux

L’envoi d’une newsletter est bien moins onéreux que d’autres types de publicité. Comme par exemple les annonces Google. En effet, les newsletters ont un ROI (retour sur investissement) plus élevé que les autres canaux de marketing. À condition d’être bien réalisée évidemment. D’où l’importance de bien travailler le contenu des newsletters. 

Selon une étude menée par Litmus (un logiciel de tracking des emails), la rentabilité des newsletters est de 38 :1. Cela signifie que pour 1$ investi (en moyenne), l’entreprise fait 38$ de chiffre d’affaires.

Il est difficile de définir précisément le coût d’une newsletter, car celui-ci dépend de nombreux facteurs. Cependant, il est certain qu’il s’agit de la forme de campagne d’emailing la moins coûteuse. 

A voir aussi : Newsletter gratuite : meilleurs outils de mailing

2 – Un outil simple à utiliser

L’envoi d’une newsletter, ou lettre d’information, est simple. Il s’agit d’une solution de communication intuitive qui ne nécessite pas de connaissances particulières dans le domaine du web.

De nombreux outils permettent de créer facilement, et rapidement, un exemple de newsletter. Et ce, sans avoir aucune compétence technique particulière en programmation web. Ou des connaissances poussées en marketing. 

3 – Une communication personnalisée

Il est aisé d’envoyer des newsletters individualisées qui correspondent aux attentes des destinataires. En ce sens, la newsletter est un canal privilégié pour établir/garder le contact avec les clients ou les prospects.  Une bonne newsletter a pour objectif de fidéliser ou réengager les clients. Et d’aider les leads à continuer le processus de conversion. 

4 – Une automatisation simple

Une campagne d’emailing est une solution simple à automatiser. Ainsi, vous êtes assuré de ne « louper » aucun événement important de la vie de vos clients/prospects. Ce qui renforcera l’engagement de vos destinataires, et augmentera la fidélisation. 

5 – Un outil pour booster l’image de l’entreprise

Une newsletter réussie sera bénéfique pour l’image de l’entreprise ou du blog. Un contenu informatif et divertissant sera souvent partagé par les destinataires (notamment sur les réseaux sociaux). Ce qui permet de faire parler de l’entreprise. Ce peut être une campagne de communication et de publicité très avantageuse.

6 – Un taux d’ouverture plus élevé

Le taux d’ouverture est important pour savoir si une campagne d’emailing a fonctionné ou non. Pour rappel le taux d’ouverture d’une campagne d’emailing correspond au nombre d’emails ouverts comparé au nombre total d’emails délivrés. Il s’agit donc d’un indicateur de performance crucial. 

Le taux d’ouverture moyen d’une newsletter est de 23%. C’est donc un outil à ne pas négliger dans une stratégie marketing. 

A voir aussi : Les meilleurs logiciels emailing gratuits

Les différents types de newsletters

newsletter definition

La newsletter de curation

Ce type de newsletter consiste à sélectionner du contenu qui vous semble pertinent. Puis de le condenser en un seul message. Ce contenu peut provenir de diverses sources et sites web. Plusieurs choix s’offrent à vous :

  • Lister les divers articles/sites web accompagnés d’un résumé ou d’un commentaire. 
  • Rédiger votre propre article en vous basant sur les diverses sources choisies. 

La newsletter produit

Cette newsletter par définition sert à annoncer l’arrivée d’un nouveau produit, d’un nouveau service ou d’une nouvelle fonctionnalité. Pour la création de cette newsletter pensez à différentes options :

  • Vous pouvez rédiger des mails à destination de vos clients. Ils expliquent en détail les nouvelles fonctionnalités ou le nouveau produit/service. Vous pouvez joindre des vidéos de formation. 
  • Et des mails à destination des prospects. Ils serviront à présenter les avantages de ce nouveau produit/service, ou des nouvelles fonctionnalités. Vous pouvez proposer par exemple une démo afin de susciter l’intérêt. 

La newsletter client

Avec ce type de newsletter, vous pouvez envoyer toutes sortes d’informations à votre client. Un exemple de newsletter client pourrait ainsi porter sur les nouveautés de vos produits. Un autre exemple de newsletter pourrait concerner l’actualité de votre entreprise. Un autre servirait à la promotion de vos contenus. Les exemples sont infinis. Vous pouvez faire preuve de créativité et d’originalité dans la création de votre newsletter. Toujours dans l’optique de susciter l’intérêt de vos destinataires. 

La newsletter événements et webinars

La définition de ce type de newsletter est assez simple. Comme son nom l’indique, vous informez votre liste d’abonnés sur les événements que vous organisez, ou auxquels vous participez. Cela peut concerner des salons, des tables rondes, des séminaires… De même, vous pouvez suggérer des exemples d’événements susceptibles de plaire à votre audience. 

Ainsi, cela permettra de démontrer votre expertise et votre connaissance de votre secteur d’activité. Cette newsletter peut prendre la forme d’un guide contenant vos conseils sur les événements à ne pas louper par exemple. 

La newsletter blog

Dernier type de newsletter très populaire : le blog. Il s’agit d’une forme de contenu très appréciée sur internet. Il existe des blogs sur tous les sujets. La newsletter blog vous permet de partager vos articles de blog. Ce qui en retour génère du trafic sur votre site internet.  

Pour faciliter la mise en place de cette newsletter, il est possible de l’automatiser. Notamment grâce aux flux RSS de votre blog. 

Comment obtenir un meilleur taux d’ouverture pour sa newsletter ?

Des informations relatives aux besoins des clients

Peu importe le type de newsletters que vous avez choisi, la première étape concerne la qualité de votre contenu. En effet, vous devez garder en tête que le contenu est l’élément phare d’une newsletter. C’est ce qui pousse les utilisateurs à s’abonner à votre liste de diffusion.

Une newsletter sera jugée intéressante si elle fournit de l’information utile pour le destinataire. Ou si elle propose des idées, qui bien appliquées, sont fructueuses. 

Pour aider à la création de votre newsletter, et à atteindre votre objectif, vous devez vous poser les questions suivantes :

  • Que souhaitent vos prospects ?
  • Quels sont leurs besoins les plus « urgents » ?
  • Que considèrent-ils comme une « réussite » dans une situation donnée ?
  • Quels sont leurs défis (personnels et professionnels) ?
  • Quels sont leurs croyances/opinions sur les sujets A, B ou C ?
  • Qu’est-ce qui suscite leur intérêt ?

Un timing réfléchi

Le moment de l’envoi de l’emailing a une incidence sur le taux d’ouverture moyen d’une newsletter. Il s’agit donc d’un facteur important pour la réussite de votre campagne d’emailing. 

Pour trouver le meilleur timing pour votre campagne d’emailing, vous devez prendre en compte deux critères :

  ► La fréquence des emails : à quelle fréquence allez-vous contacter vos abonnés ? La réponse à cette question est directement liée à votre capacité à produire du contenu pertinent pour votre cible. Mais aussi à l’actualité de votre secteur d’activité. Il est préférable de publier du contenu de qualité épisodiquement, plutôt que du contenu « bâclé » tous les jours. 

 ► L’heure de diffusion : généralement les professionnels consultent leur messagerie mail tôt le matin, ou lorsqu’ils sont au travail. Les particuliers ont plutôt tendance à consulter leur messagerie pendant leur pause déjeuner, les soirs ou les week-ends. 

Il n’existe pas de recette miracle pour trouver le timing idéal. Vous devez effectuer plusieurs tests. Puis utilisez des indicateurs de performance (comme le taux d’ouverture par exemple) pour vous servir de guide. Et ainsi, vous déterminerez le meilleur moment.

Un objet de mail engageant 

Vos contacts reçoivent probablement des dizaines ou centaines de mails par jour. Pour vous démarquer, et susciter leur intérêt, vous devez veiller au titre de votre email. 

Pour ce faire, vous pouvez effectuer une recherche de mots-clés susceptibles d’avoir un impact sur le subconscient de vos contacts. Et qui les poussent ainsi à cliquer sur votre mail. 

C’est pour cela qu’il est important de bien connaître votre cible. En connaissant ce qui l’attire et l’intéresse, vous serez plus à même de créer un titre de mail attractif. 

Un texte attrayant

Une fois l’email ouvert, encore faut-il que le contenu soit de qualité. Si ce n’est pas le cas, la prochaine fois le destinataire risque de ne pas ouvrir le mail. Ou même de se désabonner de la liste de diffusion de votre campagne d’emailing.

Un exemple de newsletter réussie contient un texte court, simple et pertinent. Vous devez donc supprimer les éléments non pertinents pour vous concentrer uniquement sur l’information essentielle. 

Vous pouvez également ajouter des visuels (images, gifs…) pour rendre le texte plus attrayant. Et pour faciliter la compréhension du message. 

Proposer un call-to-action

Dernière étape de la création d’un exemple de newsletter réussie : le call-to-action. Soit, après traduction en français : « l’appel à l’action ».  La définition de ce bouton call-to-action dépend de votre objectif. Que voulez-vous que l’abonné fasse après avoir lu votre newsletter ? 

Selon le contenu et l’objectif de votre newsletter, ajouter un bouton ou un lien qui le poussera à l’action. Ce peut être un lien vers un article à lire, un lien pour remplir un formulaire. Un bouton pour souscrire à une démo ou pour entrer en contact avec vous. Les exemples sont nombreux. Le choix de ce bouton call-to-action doit être en lien avec l’objet de votre mail et votre objectif marketing. 

FAQ

Quel outil pour créer et diffuser une newsletter ?

Pour vous aider à la création et à la diffusion de votre newsletter, plusieurs outils existent.  Voici une liste des outils les plus utilisés en France pour l’envoi de newsletters :

• Sarbacane
• Sendinblue
• Mailjet
• MailChimp

Chaque solution présente plusieurs bénéfices. N’hésitez pas à les tester afin de trouver la solution la mieux adaptée à vos besoins. Sachez notamment que Sarbacane et Sendinblue proposent une offre gratuite de plusieurs semaines.

Combien coûte une newsletter ?

Les newsletter n’ont pas un prix fixe. En effet, le coût dépend de nombreux facteurs comme le nombre de destinataires, la fréquence d’envoi et évidemment la solution utilisée pour l’envoi et la diffusion.

Pour autant, la newsletter reste un canal de communication parmi les moins onéreux parmi les différents canaux marketing. 

Quels sont les avantages d’une newsletter ?

Mettre en place une newsletter présente de nombreux bénéfices :

• Augmentation de la visibilité
• Permet d’attirer de nouveaux lecteurs
• Fidélisation des clients
• Développement de la base de données
• Permet d’entretenir les leads
• Améliore l’image de marque de l’entreprise