Le diagramme de PERT, ou « Program Evaluation and Review Technic » est une outil de gestion de projet. Il permet de visualiser un projet divisé en séquences de plusieurs tâches. Le maitriser permet de faciliter le travail en équipe et d’augmenter la productivité d’une entreprise. On vous dit, ci-dessous, tout ce qu’il savoir sur cet outil.

Qu’est-ce que le diagramme de PERT ?

La diagramme de PERT est un outil de gestion, qui a été conçu par un cabinet américain privé, durant l’année 1958. L’armée américaine en a été le premier utilisateur. En pleine guerre froide, elle s’en est servie pour optimiser la production de ses missiles. On estime que durant cette période, elle aurait gagné jusqu’à trois années de productivité grâce à ces diagrammes.

Résumé en quelques mots, le diagramme de PERT est une méthode de gestion de projet graphique, qu’on peut dessiner sur un ordinateur ou au stylo sur un papier. Elle sert à représenter les successions de tâches menant à l’exécution d’un projet.

Loin d’être réservés à l’armée américaine, les diagrammes de PERT sont aujourd’hui mis à profit par de nombreuses entreprises privées, agissant dans des secteurs aussi variés que l’informatique, le marketing ou l’industrie automobile.

Les logiciels de planification proposent généralement la génération de diagramme de PERT.

diagramme de PERT

Pourquoi utiliser un diagramme de PERT

Un diagramme de PERT a principalement trois avantages. Il sert à visualiser facilement, grâce à une représentation graphique, l’ensemble des tâches qui ont déjà été réalisées, qui sont en cours, et qu’il reste à commencer. Cela permet d’estimer d’un coup d’œil le degré d’avancement d’un projet.

En outre, le diagramme de PERT aide à visualiser les dépendances entre les différentes étapes du projet. Cela permet de voir en un clin d’œil comment il s’articule. Enfin, il faut ajouter que le diagramme de PERT représente le temps nécessaire pour la réalisation de chaque séquence de tâches. Ces deux dernières fonctions sont très pratiques pour savoir sur quelle séquence dépenser en priorité ses ressources pour tenir les délais.

Diagramme de PERT et diagramme de Gantt : la différence

Le diagramme de PERT est souvent et rapproché et comparé au diagramme de Gantt. Pourtant, quoiqu’ils soient tous deux utilisés dans des contextes similaires, et dans un but de productivité, ils n’ont pas exactement la même utilité. Trois différences sont à noter …

Forme libre vs repère orthogonal

Le diagramme de Gantt use d’une représentation en bâtonnets sur un repère orthogonal. En abscisse se trouve la ligne de temps. À l’inverse, le diagramme de PERT est de forme libre : le temps n’est qu’une donnée affichée dans chaque nœud.

L’avantage de l’affichage en diagramme de Gantt, c’est qu’il permet ainsi de voir, selon la longueur d’un bâtonnet, la durée de la tâche à réaliser. Le diagramme de Gantt est donc plus visuel.

En outre, sur un diagramme de Gantt, le temps peut être exprimé en dates calendaires. On peut ainsi voir d’un coup d’œil à quel jour du mois correspond une échéance. Au contraire, dans un diagramme de PERT, les dates sont exprimées relativement à un point 0.

Affichage des dépendances

Parfois, on attribue au diagramme de PERT l’avantage de matérialiser les dépendances entre les tâches. Il est vrai qu’il avait fût un temps cet avantage, mais la forme moderne des diagrammes de Gantt permet aussi de matérialiser les dépendances. C’est donc aujourd’hui un ex-aequo sur ce point.

Prise en compte des marges

Le véritable atout du diagramme de PERT sur le diagramme de Gantt, c’est sa prise en compte des marges.

En effet, on affiche, pour chaque tâche, la date de réalisation au plus tôt et la date de réalisation au plus tard. La différence entre les deux valeurs constitue une marge. Cela permet de voir sur quelle tâche il est acceptable de prendre un peu de retard. C’est très utile pour optimiser sa gestion des ressources.

Diagramme de PERT : les avantages

Par rapports à d’autres outils de gestion de projet, comme les diagrammes de Gantt, ou même les listes et les tableaux Kanban, le diagramme de PERT a des atouts particuliers. Ci-dessus, nous avons évoqué la notion de marge, qui permet d’optimiser la gestion des ressources et de favoriser la bonne tenue des délais.

Il permet aussi, d’une façon plus générale, de représenter très visuellement les dépendances en chaines, appelées séquences, et donc de s’assurer de réaliser les tâches dans le bon ordre.

Comment construire un diagramme de PERT

Noeuds 

Le nœud d’un diagramme de PERT est un cercle divisé en trois compartiments. Il matérialise une étape du projet. Dans le compartiment du dessus est inscrit le numéro de l’étape. Dans les deux compartiments du dessous sont inscrites la date de réalisation au plus tôt, et la date de réalisation au plus tard. Ses étapes sont les tâches du projet, ainsi que le début et la fin du projet.

Dépendances

Sur un diagramme de PERT, les dépendances sont matérialisées par des flèches, qui relient les tâches entre elles. Une tâche est dite dépendante lorsque le point de départ de sa réalisation est conditionné à l’accomplissement d’une tâche précédente, dite « antécédent. ».

Une succession de dépendances se retrouvent dans la plupart des diagrammes de PERT et forment des chemins appelés « séquences ».

Par convention, on annote à côté de chacune des flèches matérialisant les dépendances le temps estimé de réalisation de la tâche suivante.

Séquence critique 

Une fois les étapes de construction du diagramme de PERT réalisées, la séquence critique ressort directement à l’œil. Elle représente la succession de tâches pour lesquelles la date de réalisation au plus tôt est la même que la date de réalisation au plus tard.

La séquence critique est, en fait, celle qui prendra le plus de temps à réaliser.

C’est sur la séquence critique qu’il faut mettre le maximum de ressources pour ne pas prendre de retard.

Comment réaliser un diagramme de PERT pour son projet

Pour faire un diagramme de PERT, il faut d’abord construire un tableau en trois colonnes. Ces colonnes correspondent à l’identification des tâches, à la durée estimée de réalisation des tâches, et aux antécédents.  

Une fois ce tableau construit, on peut commencer à construire le diagramme de PERT. Ils en ressortiront les dates de réalisation au plus tard ainsi que la séquence critique.

Identification des tâches 

L’identification des tâches est un processus arbitraire. L’identité d’une tâche est simplement la référence par laquelle votre équipe la reconnaitra pendant le projet. Vous pouvez désigner une tâche par un nom la résumant, par un numéro, ou même une lettre.

Calculer la durée de chaque tâche 

La durée estimée d’une tâche est également une donnée dont la source est externe au diagramme de PERT. À vous d’user des connaissances de votre entreprise, de vos processus, des statistiques que vous avez déjà recueillies pour tenter de fixer une estimation la plus juste possible.

Identifier les dépendances entre les tâches

Dans le tableau servant de base au diagramme de PERT, on identifie les dépendances grâce à la colonne « antécédents ». Si par exemple, une tâche B a pour antécédent une tâche A, alors la tâche B est dite dépendante de la tâche A.

Une tâche peut avoir plusieurs antécédents. Dans ce cas, sa réalisation est conditionnée à l’accomplissement d’autant de tâches. Sur le diagramme, on reliera ces antécédents de même niveau par des pointillés pour représenter leurs liens. On fera ensuite découler la flèche de dépendance de l’antécédent ayant la date de réalisation au plus tard la plus longue.

Par ailleurs, certaines tâches n’ont pas d’antécédents. Ces tâches sont indépendantes. Les tâches indépendantes sont démarrées au début du projet, et donc représentées à l’extrémité gauche du diagramme de PERT. Le diagramme de PERT débute avec autant de séquences qu’il y a de tâches indépendantes.

Indiquez la date au plus tôt et la date au plus tard 

Pour déterminer les dates de réalisation au plus tôt, c’est très simple. La date de réalisation au plus tôt de la première tâche d’une séquence correspond exactement à sa durée estimée de réalisation. La date de réalisation au plus tôt de la tâche qui lui est directement dépendante correspond à la somme des durées estimée de réalisation de ces deux tâches, et ainsi de suite.

Pour déterminer les dates de réalisation au plus tard, il faut repérer les embranchements où une tâche est dépendante de plusieurs autres. Comme nous le disions, les antécédents de même niveau sont reliés par des traits en pointillés. Tous ces antécédents auront une date de réalisation au plus tard égale à la date de réalisation au plus tôt de la séquence critique, c’est à dire de celle dont la date de réalisation au plus tôt est la plus élevée.

FAQ

Quel est l’objectif principal d’un diagramme de PERT ?

L’objectif principal d’un diagramme de PERT en gestion de projet est de représenter les liens de dépendances entre les étapes d’un projet. Cela permet de travailler dans le bon ordre, et aussi de voir les différentes successions de tâches menant à l’exécution d’un projet, qu’on appelle séquences. La durée estimée de réalisation de chaque séquence étant affichée, on voit facilement sur un diagramme de PERT les moments dits « critiques » auxquels on risque de manquer de temps. Cela aide à avoir une meilleure gestion des ressources pour mieux tenir les délais.

Quel est le principe de la méthode PERT ?

La méthodologie PERT gravite autour de la notion de « réseau ». Le réseau PERT est la représentation graphique des tâches d’un projet et de leurs dépendances, avec des cercles appelés « nœuds » qu’on relie par des flèches.

Comment faire le diagramme de PERT sur Excel ?

Pour faire un diagramme de PERT sur Excel, vous pouvez tout simplement utiliser la fonction « Illustrations », que vous trouverez dans l’onglet « Insertion » de la barre des tâches du tableur. Utilisez cette fonction pour tracer des cercles et des flèches correspondants aux nœuds du diagramme et à leurs liens de dépendances.

Pour automatiser la réalisation d’un diagramme sur informatique, vous pouvez utiliser un logiciel de diagramme de PERT, gratuit ou payant, comme on en trouve assez simplement sur Internet.