Comment développer une stratégie de SEO aka stratégie de référencement naturel.

Commençons cet article par une petite blague que l’on entend souvent dans les conférences marketing. Le SEO est mort. 😂

Voici une autre déclaration mais cette fois-ci belle et bien réelle et que vous n’entendez pas aussi souvent : votre stratégie de référencement ne devrait pas se concentrer (seulement) sur les mots-clés.

De nos jours, la plupart des entreprises comprennent les concepts de base du référencement et son importance.

Cependant, quand il s’agit de développer et d’exécuter une stratégie de référencement naturel pour votre entreprise, la simple création de contenu avec les bons mots-clés est à la fois difficile et bien insuffisante.

Voyons d’abord ensemble ce qu’est une stratégie SEO puis dans un second temps l’élaboration de celle-ci.

Qu’est-ce qu’une stratégie SEO ? 🤔

Une stratégie SEO ou stratégie de référencement naturel est un ensemble de stratégies, techniques et tactiques utilisées pour augmenter le nombre de visiteurs d’un site en obtenant un placement élevé dans les pages de résultats de recherche d’un moteur de recherche (SERPs).

C’est également le processus d’organiser le contenu d’un site par thème, qui aide les moteurs de recherche comme Google à comprendre l’intention d’un utilisateur lors de la recherche.

En optimisant d’abord une page autour des sujets ciblés, vous pouvez bien vous classer pour les mots-clés courts mais également pour les mots-clés à longue traines liés à ces sujets.

Comment élaborer une stratégie SEO

Voici huit étapes que vous pouvez prendre pour vous assurer que toutes vos bases SEO sont couvertes.

Étape 1 : établir une liste de sujets pour votre stratégie de référencement naturel

Les mots-clés sont au cœur du référencement, mais ce n’est plus votre premier pas vers une croissance organique.

Votre première étape consiste à dresser une liste de sujets que vous aimeriez aborder d’un mois à l’autre.

Pour commencer, dressez une liste d’environ 10 sujets et termes associés à votre produit ou service.

Utilisez un outil de recherche de mots-clés tel que SEMrush ou Ubersuggest pour déterminer le volume de recherche ainsi que les mots-clés connexes.

Vous associez ces sujets à des mots-clés populaires courts, mais vous ne créez pas d’articles de blog individuels pour ces mots-clés.

Ces mots-clés sont tout simplement trop compétitifs sur le court terme pour obtenir un classement élevé sur Google si vous commencez tout juste à optimiser votre site.

Nous verrons comment utiliser ces sujets dans une minute.

En utilisant le volume de recherche et la concurrence comme mesure, réduisez votre liste à 10-15 mots-clés courts qui sont importants pour vous.

Classez ensuite cette liste par ordre de priorité ou de pertinence pour votre entreprise.

Chacun de ces mots-clés est appelé un “pilier”, et il sert de support principal à un plus grand “cluster” de mots-clés longue traine, ce qui nous amène à notre prochaine étape…

Étape 2 : établir une liste de mots-clés SEO longue traîne basés sur ces sujets

C’est à cette étape que vous commencerez à optimiser vos pages pour des mots-clés spécifiques.

Pour chaque “pilier” que vous avez identifié, utilisez votre outil de mots-clés pour identifier cinq à dix mots-clés à longue traîne qui entrent plus profondément dans le mot-clé du sujet original.

Par exemple pour ce faire, vous pouvez utiliser l’outil 1.fr pour établir une liste de questions posées sur un sujet donné.

Par exemple, nous créons régulièrement du contenu sur le thème du “référencement”, mais il est encore très difficile de bien se positionner sur Google pour un sujet aussi populaire sur ce seul acronyme.

Nous risquons également de concurrencer notre propre contenu en créant plusieurs pages qui visent toutes exactement le même mot-clé, et potentiellement la même page de résultats de moteur de recherche (SERP).

Par conséquent, nous créons également du contenu sur l’obtention de backlinks, l’optimisation des images pour les moteurs de recherche, la création d’une stratégie de référencement (que vous lisez en ce moment), et d’autres sous-thèmes au sein du SEO.

Utilisez des sous-thèmes pour trouver des idées d’articles de blog ou de pages qui expliquent un concept spécifique dans chaque sujet plus large que vous avez identifié à l’étape 1.

Ensemble, ces sous-thèmes créent ce qu’on appelle un cluster.

Donc, si vous avez 10 thèmes principaux, chacun d’eux devrait être contenir un groupe de 5 à 10 sous-thèmes.

Les algorithmes modernes des moteurs de recherche dépendent de ce type de référencement pour relier les utilisateurs aux informations qu’ils recherchent.

Voyez les choses comme cela. Plus votre contenu est spécifique, plus les besoins de votre public sont spécifiques et plus vous aurez de chances de convertir ce trafic en leads.

Étape 3 : Construire des pages pour chaque sujet

Prenez les 10 thèmes piliers que vous avez proposés à l’étape 1 et créez une page pour chacun d’eux qui décrit le sujet en profondeur en utilisant les mots-clés longue traine que vous avez proposés pour chaque groupe à l’étape 2.

Une page pilier (page mère) sur le référencement, par exemple, peut décrire le référencement sous différents aspects comme la recherche de mots-clés, l’optimisation d’images, la stratégie de référencement, et d’autres sous-thèmes à mesure qu’ils sont identifiés.

Considérez chaque page pilier comme une table des matières, où vous informez vos lecteurs sur des sous-sujets que vous développerez dans d’autres articles de blog.

stratégie seo

Utilisez votre liste de mots-clés pour déterminer combien de pages pilier différentes (également appelé silo) vous devez créer.

En fin de compte, le nombre de sujets pour lesquels vous créez des pages piliers devrait coïncider avec le nombre de produits, d’offres et d’emplacements différents dont dispose votre entreprise.

Il sera ainsi beaucoup plus facile pour vos prospects et clients de vous trouver dans les moteurs de recherche, quels que soient les mots-clés qu’ils utilisent.

Chaque page doit inclure un contenu pertinent pour vos prospects et clients et doit inclure des images et des liens vers des pages de votre site pour améliorer l’expérience de l’utilisateur.

Nous parlerons de ces liens à l’étape 4.

Etape 4 : Créer un blog pour développer votre stratégie SEO

Le blogging peut être un moyen très efficace d’améliorer votre SEO et d’engager les utilisateurs de votre site.

Après tout, chaque article est une nouvelle page qui vous donne une autre chance d’être référencé dans les moteurs de recherche.

Si votre entreprise n’a pas de blog, créez-en un.

C’est ici que vous développerez chaque sous-thème et que vous commencerez à apparaître sur Google.

Au fur et à mesure que vous écrivez vos articles et que vous remplissez vos grappes (silos), vous devriez faire trois choses :

  1. Tout d’abord, n’incluez pas votre mot-clé à longue queue plus de trois ou quatre fois dans la page. Google ne considère plus autant qu’avant les correspondances exactes de mots-clés.

    En fait, trop d’occurrences de votre mot-clé peuvent être un signal d’alarme pour les moteurs de recherche que vous êtes un spammeur.

  2. Cela peut pénaliser votre site et vous faire perdre votre rang.

  3. Deuxièmement, créez un lien vers la page pilier (mère) que vous avez créée à ce sujet.
  4. Une fois l’article publié, créez un lien vers celui-ci à partir de la page pilier (page mère) qui prend en charge ce sous-sujet (page fille). Trouvez le point dans votre page pilier qui présente le sous-thème de ce blog, et liez-le ici.

En connectant ainsi à la fois le pilier et le cluster, vous dites à Google qu’il y a une relation entre le mot-clé à longue queue et le sujet principal pour lequel vous essayez d’établir un classement.

Étape 5 : Créer du contenu chaque semaine pour développer votre autorité

Il n’est pas nécessaire que chaque article ou page que vous créez fasse partie d’un cluster.

Il y a aussi de la valeur à écrire sur des sujets autres qui intéressent vos clients afin de donner de l’autorité à votre site aux yeux de Google.

Cela incitera Google à accorder plus d’attention à votre domaine au fur et à mesure que vous ajoutez du contenu à vos sujets principaux.

En gardant cela à l’esprit, n’oubliez pas d’écrire un nouvel article par semaine.

Rappelez-vous que vous écrivez principalement pour votre public, pas pour les moteurs de recherche.

Écrivez sur les sujets qui intéressent votre public et/ou vos prospects, assurez-vous d’inclure des mots-clés pertinents le cas échéant, et votre public commencera lentement à remarquer votre marque.

Gardez à l’esprit que chaque sujet n’aura pas la même importance et qu’au fur et à mesure que vos grappes démarreront, vous devrez établir des priorités en fonction des besoins de votre entreprise.

Créez donc une liste de toutes les différentes pages que vous souhaitez créer et classez-les.

Ensuite, établissez un calendrier et élaborez un “plan d’attaque” pour construire ces pages.

Étape 6 : Créer une stratégie de linkbuilding

Le modèle de groupe de sujets ou aussi appelé siloing est une façon efficace de progresser dans le référencement naturel, mais ce n’est pas la seule façon d’obtenir un meilleur référencement.

Nos cinq premières étapes ont été consacrées aux tactiques de référencement on-page.

L’obtention de liens entrants est l’objectif principal du référencement off-page, et est également un facteur important dans la façon dont les moteurs de recherche classent vos pages puisque qu’ils vous donnent une immense crédibilité.

Qu’est-ce que le linkbuilding ?

Le linkbuilding est le processus qui consiste à attirer des liens entrants (aussi appelés backlinks) vers votre site à partir d’autres sites.

En règle générale, plus le site d’origine a d’autorité, plus il aura d’impact sur le rang de la page à laquelle il est lié.

Il n’est cependant pas simple du tout d’obtenir des backlinks, d’où le challenge.

Nous avons déjà aborder différentes techniques de linkbuilding. Vous pouvez simplement consulter cet article pour plus de détails.

Étape 7 : Rester informé des dernières pratiques SEO

Comme l’ensemble du domaine du marketing digital, le référencement naturel est en constante évolution.

Rester au courant des tendances actuelles et des meilleures pratiques est une tâche difficile, mais il existe de multiples ressources en ligne qui peuvent vous aider à rester au courant des nouvelles SEO et des changements qui peuvent avoir un impact sur votre site et votre stratégie SEO.

Étape 8 : Mesurer et suivre le succès de votre stratégie SEO

Le développement d’une stratégie SEO peut prendre beaucoup de temps et d’efforts.

A quoi bon dépenser tout ce temps et ces efforts si vous ne pouvez pas voir les fruits de votre travail ?

Il existe de nombreuses métriques que vous pouvez suivre quotidiennement, ou mensuellement pour garder votre stratégie SEO sur la bonne voie et mesurer votre succès.

Parce que la mesure qui vous intéresse est le trafic organique, recherchez un outil qui vous permet de suivre à la fois l’évolution de votre trafic organique global et le classement de vos pages pour chaque mot clé ciblé.

Beaucoup d’outils sont disponibles, mais nous vous proposons SEMrush qui est un excellent outil de reporting.

Vous pouvez également créer un dashboard automatisé à l’aide de Google Sheets directement connecté à la Search Console par exemple afin de surveiller le trafic généré par le référencement naturel sur votre site.

De plus, le suivi des pages indexées, des leads générés grâce au SEO, de votre ROI mensuel, des liens entrants, des mots-clés et de votre classement actuel sur les SERPs peuvent vous aider à identifier de nouvelles opportunités de business sur le long terme.

Stratégie SEO et optimisation de la vitesse de son site

L’optimisation de la vitesse d’un site va de pair avec la performance d’une stratégie SEO. Si votre site est lent, l’expérience utilisateur va être mauvaise et Google va vous pénaliser pour ça.

Il vous faut donc prêter une attention toute particulière à la vitesse de chargement de votre site web.

Voici quelques conseils de bases pour optimiser la vitesse de chargement d’un site.

  1. Optimiser le poids des images.
  2. Combiner les ressources externes pour minimiser le nombre de requêtes serveur.
  3. Si le site est basé sur un CMS, alors je conseille d’enlever le plus d’extensions que possible. Ne garder que le strict minimum.
  4. Minifier les CSS et JS.
  5. Ne garder seulement les scripts utilisés.
  6. Faire attention à la qualité de votre hébergeur. En effet, un serveur avec un temps de réponse lent va impacter votre vitesse de chargement grandement.

Il existe évidemment bien d’autres techniques pour améliorer le temps de chargement d’un site mais déjà si vous avez bien respecté les bons ci-dessous, votre site speed devrait être très correct et n’impactera pas négativement votre stratégie SEO.



N’hésitez pas à partager en commentaire vos meilleures stratégies SEO 👇🚀

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (5 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...