Référencement YouTube : optimiser le SEO de ses vidéos

Photo of author

Aujourd’hui, YouTube est le second site web le plus visité au monde, juste après Google. Créer une chaîne YouTube et assurer un référencement YouTube adéquat est donc une stratégie marketing viable pour un grand nombre d’entreprises. Or, comme sur Google, il faut distinguer sur YouTube le trafic naturel du trafic payant

En effet, YouTube permet aux créateurs de contenu d’acheter de la visibilité grâce à des encarts réservés sur la plateforme. Pour les créateurs qui désirent croître sans investissement financier, en revanche, il faut miser sur un référencement de qualité. Découvrez dans ce contenu, les différentes astuces pour optimiser au mieux sa chaîne YouTube. 

C’est quoi au juste le référencement sur YouTube ?

Sur YouTube, c’est un algorithme qui détermine quel contenu vidéo est mis en exergue plutôt qu’un autre. Comprendre les critères d’analyse de cet algorithme permet d’optimiser votre référencement naturel et, ainsi, de faire croître votre chaîne plus rapidement. 

Comme sur Google, une partie du référencement des contenus s’apparente à du SEO. En effet, la plateforme YouTube met à disposition un moteur de recherche. Le choix des bons mots-clefs, comme dans une stratégie SEO classique, est donc utile pour glaner du trafic à partir de requêtes populaires. Mais à la différence de Google, YouTube dispose de bien plus d’espaces de visibilité. Il faut aussi en tenir compte pour développer la bonne stratégie d’optimisation. 

Référencement YouTube

Ainsi, sur YouTube, les utilisateurs ont vu sur un flux de recommandations, sur une liste de tendances et sur une page d’accueil. Ils reçoivent aussi des notifications, notamment lorsqu’un de leurs créateurs favoris publie une nouvelle vidéo. 

À cet égard, Neal Mohan, qui travaille en tant que chef de produit pour YouTube l’affirme : Les contenus visionnés sont dans 70% des cas liés à une recommandation de l’algorithme. Au contraire de Google, le comportement typique sur YouTube n’est donc pas l’utilisation du moteur de recherche. C’est ce qui fait la spécificité du référencement YouTube.

L’importance de l’algorithme dans le référencement YouTube

Comme nous venons de l’évoquer, le trafic naturel sur YouTube est en majeure partie dû à une recommandation de l’algorithme. Au fil du temps, ses critères de sélection se sont complexifiés. En effet, l’algorithme de référencement YouTube se fondait jadis sur le taux de croissance du nombre de vues. Malheureusement, ce système a engendré la multiplication de titres aguicheurs, voire trompeurs, qui détériorent l’expérience des utilisateurs. 

Par la suite, l’algorithme de référencement YouTube s’est fondé sur le temps moyen de visionnage des vidéos. Mais là encore, cette stratégie a engendré des dérives. Ainsi, les créateurs de contenu faisaient durer d’interminables teasings pour captiver un maximum de temps à leur audience, quitte à l’ennuyer. C’est ainsi que, désormais, l’algorithme YouTube tient compte d’un ensemble de facteurs pour déterminer quelles vidéos seront mises en avant. 

Ces facteurs sont tenus secrets mais, de façon empirique, il est possible de les déduire. Par exemple, nous savons bien sûr que YouTube se fonde encore sur le taux de croissance des vues. Mais désormais, il modère ce facteur par d’autres variables telles que le nombre de likes, le nombre de commentaires, ou le nombre d’abonnés à la chaîne du créateur

Par ailleurs, chacun de ces facteurs est pris en compte par l’algorithme avec pondération. Ainsi, le nombre de vues est plus important que le nombre de likes, qui serait lui-même plus important que le nombre de commentaires … On estime aujourd’hui qu’environ 25 facteurs différents auraient une influence sur le référencement YouTube d’une vidéo.  

Les astuces pour améliorer son référencement YouTube 

1 – Des mots clés pertinents pour ses contenus vidéos  

Optimiser le choix de vos mots clés vous permettra de mieux référencer vos vidéos sur les moteurs de recherche. Un même mot clé peut ainsi apparaître dans les titres de vos vidéos, mais aussi dans leur description. Surtout, n’oubliez pas qu’en plus du moteur de recherche interne à YouTube, une partie du trafic naturel arrive sur la plateforme depuis des résultats Google

En effet, lors d’une recherche avec mot clé sur Google, ce dernier peut recommander des vidéos dans l’onglet « Tous », selon la requête. Bien sûr, l’onglet « Vidéos » de recherches Google indexe aussi de nombreuses vidéos YouTube.  

Par conséquent, pour choisir une requête de référencement YouTube, inscrivez-la d’abord dans Google. En effet, comme nous l’évoquions, Google n’affiche pas de vidéos dans l’onglet « Tous » depuis toutes les requêtes. 

Par exemple, si vous cherchez sur Google « apprendre le SEO », à l’heure où nous écrivons cet article, trois vidéos YouTube sont indexées dans l’onglet « Tous ». Au contraire, si vous entrez « à quoi sert le SEO ? », aucune vidéo YouTube n’est encore indexée dans les résultats de recherche. 

Or, même si Google peut choisir de créer une section vidéo dans son onglet « Tous » pour une nouvelle requête, il est plus rentable de se positionner sur une requête affichant déjà des vidéos. 

Youtube SEO

2 – Rédiger une description optimale 

Une fois que vous avez sélectionné une liste de mots clés sur lesquels travailler, il faut rédiger une description pour votre vidéo. Comme pour un article de blog, une description longue fonctionne, en moyenne, mieux qu’une description courte. 

Ainsi, une bonne stratégie SEO YouTube suppose donc la rédaction de 150 mots au minimum et jusqu’à 300 mots pour des résultats probants. Si vous pensez manquer de matière, vous pouvez simplement retranscrire à l’écrit une partie de votre vidéo (si son contenu s’y prête). Dans votre description, vous pouvez aussi référencer les différentes parties de votre vidéo, et les introduire avec un court teasing. 

De même, vous pouvez utiliser des liens dans votre description. Ces liens peuvent permettre de renvoyer vers un contenu que vous n’avez pas totalement développé dans votre vidéo par exemple. De même, si vous d’autres personnes participent à votre vidéo, vous pouvez les mentionner à l’aide de tags. Comme ça, si vous apparaissez dans une de leur vidéo, ils pourront vous mentionner aussi.  

En tout cas, évitez absolument le duplicate content. Autrement dit, ne plagiez pas les descriptions d’un autre créateur, et créez une description originale pour chaque contenu. En effet, Google comme YouTube disposent chacun d’un algorithme qui fait chuter la visibilité des vidéos introduites avec une description dupliquée.

3 – Un titre de vidéo impactant  

Outre la miniature, le titre est le seul élément de votre vidéo sur lequel les internautes peuvent se fonder pour choisir de cliquer ou non. Les titres de vos vidéos doivent donc faire l’objet d’une optimisation spécifique. Certes, ils doivent au moins comporter le mot clé sur lequel vous souhaitez être référencé. Mais de plus, ils doivent être tournés de sorte à susciter le désir d’en savoir plus.

La première astuce pour rédiger un bon titre de vidéo est de stimuler la curiosité. Employer certains termes tels « secret », « méconnu », « controversé », « polémique », de façon raisonnable et judicieuse, peut ainsi augmenter vos vues. Par ailleurs, certains formats de titres, quoique stéréotypés, sont encore très efficaces pour faire de nouvelles vues. C’est notamment le cas des titres tels que « 8 conseils sur … », « 4 étapes pour … » ou « 11 pays qui … ».

Enfin, un bon titre interpelle en général votre audience de façon directe et personnelle. Par exemple, un titre interpellant peut ressembler à « x faits surprenants que vous ne connaissez pas encore à propos de … ». N’hésitez pas non plus à jouer sur un intérêt personnel spécifique à votre audience. Par exemple « Les x compétences que tout [insérer métier de votre audience] débutant doit maîtriser »

4 – Créer une bonne miniature pour sa vidéo 

Comme le titre de votre vidéo, la miniature doit retenir l’attention des internautes, et leur donner envie de cliquer. Pour ce faire, employer une couleur vive est souvent pertinent. La couleur permet de se démarquer des autres miniatures, bien souvent trop ternes. 

En outre, un animal ou un visage humain est plus efficace en miniature, pour retenir l’attention, qu’un objet inanimé. C’est encore plus vrai si le sujet en question est expressif. Par ailleurs, si votre stratégie marketing d’optimisation des réseaux sociaux est fondée sur le personnal branding, faire apparaître votre tête en miniature est presque impératif. 

Au demeurant, qu’importe que le sujet de votre miniature soit dessiné ou photographié. En revanche, manier Photoshop pour faire un collage de qualité permet souvent de prendre l’avantage sur les concurrents. Et si le montage photo n’est pas votre passion, sachez que de nombreux freelances se sont spécialisés dans la création de miniatures Youtube. On les trouve facilement sur une plateforme B2B dédiée. 

A voir aussi : comment créer une bannière parfaite sur YouTube

5 – Inciter les spectateurs à liker, commenter et partager    

L’engagement de vos spectateurs est très important pour le référencement YouTube. De ce qu’on a pu déduire aujourd’hui de l’algorithme de la plateforme, l’engagement serait même aussi important que le nombre de vues. Alors, comment stimuler l’engagement de votre audience ? La meilleure stratégie marketing consiste tout simplement à la solliciter … mais pas n’importe comment !

Lorsqu’il s’agit de demander aux internautes de liker ou de s’abonner sur les réseaux sociaux, il existe en effet deux écoles. Certains créateurs préfèrent agir au début de leurs vidéos. D’autres choisiront plutôt de le faire à la fin. 

Inciter à liker, commenter et partager

Chaque stratégie a son explication. Au début d’une vidéo, l’audience est bien plus forte. En effet, au fur et à mesure du temps, toute vidéo subit nécessairement une déperdition de trafic. Au contraire, à la fin de la vidéo, l’audience est plus faible. 

Mais en même temps, cette audience est aussi plus chaude. Si les spectateurs sont restés jusqu’au bout de votre vidéo, alors ils ont apprécié votre contenu. Maintenant, les viewers peuvent donc être plus favorables à l’idée de s’engager. Pour choisir la meilleure stratégie marketing à adopter, vous pouvez pratiquer un A/B testing. Par ailleurs, il n’est pas non plus exclu que votre audience réagisse bien à une double sollicitation : au début et à la fin de vos vidéos.

Dans tous les cas, il ne faut pas ressentir de gêne à l’idée de demander du soutien à votre audience. Expliquez-lui pourquoi c’est important pour vous, et si elle a aimé votre contenu, elle le fera même de bon cœur. Par ailleurs, vous pouvez aussi rappeler aux internautes que le like et l’abonnement leur sont aussi utiles. En effet, l’engagement leur assure de recevoir davantage de recommandations pertinentes pour eux, y compris de créateurs similaires. 

6 – Organiser les vidéos de votre chaîne sous forme de playlists   

Dans le cadre d’une stratégie Youtube SEO, il sera parfois plus pertinent de créer une série de courtes vidéos, plutôt qu’une vidéo longue. En effet, une vidéo longue peut rebuter les utilisateurs qui ne se connectent que quelques minutes, le temps d’une pause.

En outre, plusieurs courtes vidéos permettent de multiplier les mots clés, les requêtes sur lesquelles se référencer, le nombre de vues, ainsi que les sollicitations d’engagement. 

A voir aussi : comment créer une playlist YouTube

Si vous décidez de créer plusieurs contenus, vous pouvez utiliser l’outil « playlist » de la plateforme. Cet outil vous permettra d’abord de mieux trier votre contenu pour une qualité de visionnage accrue. Cela peut aider les utilisateurs à retrouver le contenu qui les intéresse sur votre page. De plus, YouTube déclenche automatiquement la lecture en chaîne d’une playlist de vidéos lorsqu’elle est lancée. Ce mécanisme favorise l’engagement de votre audience. 

En vue d’une optimisation supplémentaire, pensez aussi à numéroter les titres d’une playlist, surtout si vos vidéos suivent une chronologie. Vous pouvez ainsi introduire vos titres sous la forme « 1/10 … », « 2/10 … », etc.

FAQ

Comment être éligible à la monétisation YouTube ? 

Aujourd’hui, il existe plusieurs façons de monétiser une vidéo sur YouTube.

La stratégie traditionnelle consiste à autoriser la diffusion de publicités. Pour ce faire, deux conditions : être majeur (ou représenté par un tuteur légal) et respecter les consignes relatives aux contenus adaptés aux annonceurs.

Par ailleurs, depuis 2019, un créateur peut opter pour un modèle de souscription payante à sa chaîne. Pour y être éligible, il faut avoir 18 ans, et disposer de 1000 abonnés. 

Enfin, YouTube Premium permet également de gagner des revenus, mais suppose d’être en collaboration directe avec la plateforme. 

Quand YouTube commence à payer ?   

Dans le cadre d’un programme de souscription payant, un revenu vous échoit dès le premier souscripteur à votre chaîne acquise. En revanche, recevoir des revenus issus de la publicité implique, outre les conditions vues ci-dessus, que votre audience ait cumulé 4000 heures de visionnage en un mois

4/5 - (89 votes)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

🔥 Découvrez notre comparatif des meilleurs CRM du marché pour 2023