Aujourd’hui plus que jamais, un lien est un élément essentiel du référencement naturel.

Au début du Web, les liens n’étaient pas perçus comme des “signaux de classement”, mais comme des liens et des partenariats pertinents entre les sites. Comme les liens sont devenus une partie dominante des algorithmes de référencement, beaucoup se sont concentrés sur l’acquisition de liens en masse. Les backlinks se démocratisent enfin depuis plusieurs années.

Mais la construction de liens est plus qu’un jeu, en observant qui peut en acquérir le plus.

Il s’agit de créer les bonnes connexions qui profitent à chaque site, ainsi qu’ à leurs utilisateurs.

Avant de commencer à construire des liens sans but, voici quelques conseils sur la façon de qualifier les différentes opportunités de liens que vous avez.

Aujourd’hui, un certain nombre d’outils peuvent être utilisés pour chercher des opportunités de liens.

Bien que ces outils sont formidables pour démarrer, ne tombez pas dans le piège d’utiliser les listes qu’ils génèrent et d’essayer de construire des liens, analyser les plutôt.

Pour augmenter les chances d’acquérir le meilleur lien et être sûr que les liens que vous construisez sont pertinents pour votre site, vous devez prendre le temps de les qualifier.

Une fois acquis, n’hésitez pas à optimiser votre ancres de liens afin d’être encore plus pertinent.

La qualification d’un lien se fait en deux phases.

La première phase consiste en un examen rapide, dont l’objectif est de réduire le plus rapidement possible la liste des liens potentiels en fonction de critères de qualité.

La deuxième phase est une analyse plus manuelle des liens restants. Dans cette phase, nous passons au peigne fin les derniers maillons potentiels qualifiant ceux qui correspondent le mieux.

Examiner les opportunités de liens potentiels pour améliorer votre SEO

La première étape consiste à prendre la liste des liens que vous avez rassemblé et à les transférer dans Excel ou Google Sheets. Assurez-vous de copier toutes les données pertinentes que vous avez sur chaque lien, vous utiliserez ces métriques pour déterminer quels liens vous devrez supprimer et lesquels conserver.

Une fois que les liens sont dans votre document, vous pouvez commencer à réduire cette liste de façon à la gérer plus simplement. Voici quelques-unes des métriques que j’examine lorsque qualifie des liens :

  • La pertinence du thème abordé : en effet, un des éléments les plus importantes et le contexte dans lequel votre lien va se retrouver. Il vous faut donc trouver en priorité les sites abordant des sujets qui sont similaires aux vôtres.
  • L’autorité de l’URL : Aujourd’hui, nous avons un certain nombre de métriques de domaine utilisés dans le référencement. Utilisez les paramètres PR (PageRank), PA (Page Authority), DA (Domain Authority) ou tout autre paramètre de domaine de qualité du site pour trier vos liens potentiels par ordre décroissant. Cela vous aidera à voir quels sites sont les plus forts et les plus fiables.
  • Enlever les concurrents : Un certain nombre d’outils de recherche identifieront les concurrents comme des partenaires potentiels. Vous devrez évidemment les supprimer en tant que partenaires, car il est peu probable que vos concurrents aient un lien avec vous.
  • Les occurrences de mots-clés dans l’URL : une des façons les plus faciles de déterminer si un lien est pertinent, c’est en recherchant le mot-clé dans l’URL. Il vous suffit de rechercher dans le document les mots-clés que vous avez définis et de mettre en évidence tous les liens qui les contiennent.
  • Examiner les liens entrants : En examinant le nombre de liens entrants d’un partenaire potentiel, on peut aussi le qualifier. Bien que plusieurs des sites en haut de votre liste auront généralement beaucoup de liens, il y en aura quelques-uns qui auront moins que ce que vous attendez. La quantité de liens ne devrait jamais être le seul point de décision pour vous, mais c’est une bonne mesure à prendre en compte lorsque vous rétrécissez votre liste de potentiels partenaires.

Aller plus loin dans la qualification des liens potentiels

Maintenant que vous avez réduit votre liste de partenaires potentiels, il est temps de la revoir. Mais cette fois, vous devrez faire une analyse manuelle et découvrir les vraies opportunités de liens. Bien que cette partie soit la fatiguante, c’est aussi la plus utile.

Au cours de cette phase, vous voudrez visiter chaque site et faire un rapide check. C’est assez simple, posez-vous les bonnes questions. Le site est-il attrayant? Y a-t-il beaucoup de fautes d’orthographes? Ces questions peuvent vous aider à prendre la décision finale de demander ou non un lien/article.

Vous voudrez peut-être aussi évaluer leur présence sur les réseaux sociaux. Examiner le nombre d’abonnés, de fans ou le nombre de ceux qui les suivent Twitter peuvent être un indice évident de qualité d’un site. Ne regardez pas seulement les chiffres. Assurez-vous qu’ils affichent du nouveau contenu et qu’ils engagent avec des abonnés.

Si le site semble légitime et actif, et si les paramètres du domaine/URL répondent à vos besoins, alors l’étape finale est de déterminer comment faire le lien entre votre site et le site ciblé. N’oubliez pas que vous devez avoir quelque chose de valable à offrir aux webmasters lorsque vous les contacterez pour leur demander un lien ou un article.

Finalement les opportunités de liens ça s’analyse

Le link building est une science et un art. En prenant le temps de qualifier, et peut-être plus important encore, disqualifier les différentes opportunités de liens, vous vous assurerez que vos campagnes de liens sont plus ciblées et plus réussies.

Mener des campagnes de link building est important mais n’est pas la seule chose à faire lorsqu’il que l’on parle SEO. N’oubliez pas d’optimiser votre site en entier pour permettre à Google de le comprendre et de l’analyser simplement.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (5 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...