Les plateformes de publicité en ligne comme Linkedin Ads, Facebook Ads, Twitter ads sont toutes les mêmes, n’est-ce pas ? Et bien non 🙄.

Il est relativement facile de naviguer à travers les configurations publicitaires de Twitter et de Facebook, mais lorsqu’il s’agit des campagnes Linkedin ads, j’ai rencontré quelques obstacles, franchement, inattendus.

Pour vous éviter de faire les mêmes erreurs nous allons vous dévoiler dans cet article 5 conseils et astuces à connaître avant de commencer une campagne Linkedin ads.

Comment réaliser une publicité LinkedIn Ads

1. Une publicité Linkedin n’est pas modifiable

Une fois que vous avez créé une annonce sur LinkedIn, vous ne pouvez pas la supprimer ou l’éditer.

Oui. Ne paniquez pas, cela ne veut pas dire que vous êtes coincé à faire tourner des publicités que vous ne voulez pas, vous pouvez bien sûr activer et désactiver les publicités et les archiver.

Cela signifie simplement que vous serez coincé avec du contenu inutilisable et indésirable dans votre liste que vous ne pouvez pas supprimer ! Réfléchissez avant de créer et ne l’enregistrez pas accidentellement.

Selon LinkedIn, l’édition est en beta testing, mais nous ne l’avons pas encore vu.

C’est en fait, cette incapacité à éditer votre contenu qui est la plus frustrante, par exemple si vous avez créé le message publicitaire parfait mais que vous devez changer l’URL (par exemple pour inclure vos paramètres UTM), vous ne pouvez pas le faire.

La seule façon de contourner ce problème actuellement est de créer exactement la même annonce avec votre nouvelle URL, de la poster et de la sponsoriser, ce qui signifie que vous finirez avec une annonce en double sur la page de votre entreprise.

Bien sûr, vous pouvez supprimer la première version, mais vous perdrez toute interaction sociale et toute information analytique avec elle, ainsi que la retirer des fils d’actualité de ceux qui l’ont partagée, c’est qui n’est pas une bonne pratique.

2. Des options limitées avec le contenu des Linkedin ads

La création d’une annonce qui n’apparaîtra pas dans votre fil d’actualité a ses limites.

Si vous voulez exécuter plusieurs variantes d’une même annonce mais que vous ne voulez pas ennuyer vos abonnés en bloquant leur fil d’actualité, ou même votre page d’entreprise, il y a une solution simple à cela : le contenu direct sponsorisé ou “Direct Sponsored Content”.

Ce que LinkedIn ne vous dit pas, c’est que lorsque vous sélectionnez cette option, vous ne bénéficiez plus du nombre de caractères que vous obtenez avec un message sponsorisé standard, en fait, vous obtenez seulement 22% de la limite standard de caractères LinkedIn avec un contenu direct et oui, cela inclut l’URL.

Le contenu direct doit également être revu par l’équipe de LinkedIn, ce qui signifie que la création d’un contenu direct sponsorisé entraîne une mise en ligne retardée de votre campagne de publicité Linkedin.

Vous aimerez également : Pourquoi les chatbots doivent-ils faire partie de votre stratégie social media ?

3. Les publicités Linkedin qui utilisent le formulaire Lead-Gen ne sont pas aussi bénéfiques qu’elles en ont l’air

Si vous créez une campagne Linkedin utilisant le formulaire lead-gen, vous mettez en place une campagne de contenu directement sponsorisé avec un formulaire simple.

L’utilisateur Linkedin verra d’abord votre annonce et devra cliquer dessus avant qu’elle ne soit présentée avec le formulaire.

Vous payez par clic publicitaire ou impression, et non par remplissage de formulaire, nous vous recommandons donc de vous en tenir à une campagne de contenu sponsorisé qui mène à une landing page sur votre propre site Web avec un formulaire.

De cette façon, vous pouvez facilement configurer et éditer votre formulaire (oui, vous l’avez deviné, vous ne pouvez pas changer votre formulaire une fois que vous l’avez créé dans LinkedIn) et si les utilisateurs décident de ne pas le remplir ?

Au moins, ils sont sur votre site web, pas sur LinkedIn, donc vous pouvez les encourager à naviguer plus loin sur votre site. 🤓

4. Lorsque votre publicité Linkedin tourne, elle ne s’arrête pas

LinkedIn a des options très limitées quant aux paramètres de diffusion de votre publicité.

Oui, vous pouvez fixer une date de début et de fin, ou demander à LinkedIn de mener la campagne indéfiniment (jusqu’à ce que votre budget soit atteint).

Etant sur un réseau professionnel, ne serait-il pas utile d’avoir la possibilité d’exécuter votre contenu pendant certaines heures ? Pas pendant le week-end ? Pas au milieu de la nuit si vous ciblez des utilisateurs dans des fuseaux horaires spécifiques ?

Si vous aimez tenir les rênes en ce qui concerne les périodes où tournent vos publicités Linkedin, vous serez déçu.

Techniquement, vous êtes en mesure de contrôler cela, mais il s’agirait d’un processus manuel, par lequel vous mettriez en pause la campagne, disons pour le week-end, et vous auriez besoin de l’activer à nouveau le lundi matin.

Vous aimerez également : Qu’est-ce que le RGPD ? Impacts sur l’emailing

5. Les leads qui cliquent sur votre publicité Linkedin arrivent-ils vraiment sur votre site ?

Les analyses LinkedIn sont limitées, nous vous conseillons d’utiliser des paramètres UTM dans Google Analytics pour voir où finissent ces leads.

LinkedIn peut vous dire que votre annonce a été cliquée, quelle annonce reçoit le plus de clics, etc… Mais à quoi cela sert-il si vous ne pouvez pas dire ce que font les cliqueurs lorsqu’ils accèdent à votre site ?

Si 100% des clics sur votre annonce LinkedIn bouncent, alors votre contenu est sûrement efficace aux yeux de Linkedin mais très inutile, alors pourquoi payer pour cela ?

Assurez-vous d’ajouter des paramètres UTM à vos campagnes LinkedIn pour vous assurer de pouvoir analyser avec précision le succès de vos campagnes et de vos variantes.

Vous ne savez pas comment générer des codes UTM ? Utilisez simplement cet outil.

Une fois que vous avez configuré vos paramètres UTM pour suivre les visites sur votre site Web à partir du contenu sponsorisé par LinkedIn, vous remarquerez que les chiffres ne s’additionnent pas.

Consultez notre section bonus pour savoir pourquoi !

Nous ne disons pas du tout que les campagnes LinkedIn n’en valent pas la peine, ou qu’elles sont trop compliquées pour être utilisées.

Gardez simplement à l’esprit ces 5 conseils afin de créer votre campagne Linkedin ads en toute simplicité !

Attention aux clics facturables par Linkedin.

Lorsque vous configurez votre contenu sponsorisé, l’option ci-dessous vous sera présentée :

Linkedin ads LeDigitalizeur

Si vous réalisez une campagne CPM, alors allez-y, cochez cette case, cela ne vous coûtera rien. Cependant, si vous menez une campagne de CPC et que votre objectif principal est de diriger les gens vers votre site Web ou votre landing page alors ne cochez pas cette case !

Ce que LinkedIn ne vous dit pas ici, c’est que vous serez facturé pour tout utilisateur qui clique sur le bouton “follow” sur votre annonce, donc si vous ne voulez pas être facturé pour avoir de nouveaux followers, nous vous conseillons de laisser décochée cette case.

Malheureusement, il n’y a aucun moyen de désactiver les clics facturables indésirables qui n’entraînent pas la visite de votre site web.

exemple Linkedin ads LeDigitalizeur

LinkedIn vous facturera exactement le même montant pour un clic sur le site de votre entreprise que pour un clic sur :

  • le nom de votre entreprise
  • le logo de votre entreprise
  • la mention “promoted” de LinkedIn
  • le nombre de j’aime / commentaires sur votre annonce.

Bien qu’aucun d’entre eux ne génère de trafic sur votre site.

Assurez-vous donc de garder cela à l’esprit lorsque vous évaluez les statistiques CTR et de clics de Linkedin par rapport aux véritables clics vers votre site Web ! Ne soyez pas étonné de voir des différences dans GA 😊.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...