Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur la gestion de projet agile.

Pour une entreprise, le processus de conception d’un produit est tout aussi important que sa mise en vente.

Pour optimiser au maximum cette phase de création, il existe différentes méthodologies de gestion de projet, dont la méthode agile.

Découvrons ensemble quels sont les caractéristiques et les avantages de ce type de processus. 

Qu’est-ce que la gestion de projet agile ?

La méthodologie agile permet de gérer un projet en le décomposant en plusieurs étapes.

Au sein d’une équipe, ce processus nécessite une collaboration constante entre ses membres (notamment grâce à l’utilisation d’un logiciel de planification) ainsi qu’une itération et une amélioration continue de chaque étape. 

Dans le cadre de la méthode agile de gestion de projet, les équipes en charge de la gestion d’un projet étudient en premier lieu le problème que leur produit est amené à résoudre auprès de leurs clients finaux.

Cette étape leur permet ainsi de mieux comprendre les attentes et les besoins de la clientèle et d’appréhender la gestion de leur projet de manière beaucoup plus pertinente. 

Par la suite, l’équipe est amenée à suivre un processus de planification, d’exécution et de suivi pour modifier plus facilement leur produit avant la livraison finale.

De fait, la collaboration entre les différents membres d’une équipe et les autres acteurs du projet est essentielle pour prendre les meilleures décisions possible tout au long du processus.

Méthode agile vs SCRUM : quelles différences ?

Comme nous venons de le voir, la méthode de gestion de projet agile est basée sur la répétition et le travail par étape.

Comme la méthode Kanban, la méthode SCRUM est un dérivé de la méthode agile basique, qui permet, entre autres, de proposer in fine le meilleur produit commercial, tout en améliorant la productivité des équipes en leur permettant de développer uniquement les éléments dont elles ont besoin pour concevoir le produit final. 

À travers la méthode SCRUM, les équipes livrent au client des versions du produit à chaque étape (soit environ toutes les deux ou trois semaines), dans le but d’obtenir des retours détaillés à la fois sur l’utilisation et sur l’adaptabilité du produit aux besoins du marché. 

Pour vous aider à mieux comprendre les différences entre les deux méthodes de gestion, voici un petit tableau récapitulatif : 

Méthode agileMéthode SCRUM
Recommandée aux petites équipes expertes dans leur domaineIdéale pour réaliser un projet dont les attentes finales changent rapidement
Nécessite de mettre en place une organisation basée sur le leadershipS’intègre à une équipe pluridisciplinaire et auto-organisée (pas de chef de projet)
Plus flexible par rapport aux changements dans ses étapesPlus rigide par rapport aux changements dans ses étapes
Livraisons fréquentes au client final pour obtenir ses commentaires Livraison après chaque étape réalisée pour obtenir un feedback détaillé
Surveillance de chaque étape du développement pour s’assurer du bon fonctionnement du produitDémonstration des fonctionnalités effectuée à la fin de chaque étape pour obtenir un feedback détaillé
Encourage le retour des clients finaux tout au long du processus de conceptionObtention d’un retour client à la fin de chaque nouvelle étape
Recommandée pour la conception et l’exécution d’un projet simpleRecommandée pour la conception et l’exécution d’un projet complexe

Quels sont les avantages de la méthode agile ? 

La méthodologie agile offre de nombreux avantages aux équipes dédiées à la gestion de projets.

En voici cinq parmi les plus pertinents.

Un meilleur contrôle du produit final

Le processus échelonné, propre à la méthode agile, offre aux membres des équipes impliquées dans la création du produit la possibilité de le modifier à n’importe quel moment.

Même si les besoins des clients finaux évoluent de manière très rapide, il est possible d’ajuster le produit facilement et rapidement pour toujours répondre au mieux aux besoins des utilisateurs. 

Améliorer la productivité des équipes

Les équipes de gestion de projet appliquant la méthodologie agile sont auto-organisées et favorisent la culture collaborative.

De ce fait, grâce à l’utilisation d’un logiciel de gestion de projet adapté, chaque membre est responsabilisé et sait sur quelle tâche essentielle il doit se concentrer, ce qui favorise grandement la productivité globale de l’équipe. 

Assurer la qualité du produit livré

Grâce aux tests effectués pendant les différentes étapes du processus qui composent la méthode agile, il est possible d’obtenir le retour des clients finaux avant la livraison définitive.

Cela permet ainsi de tester et de modifier le produit au cours de sa fabrication pour l’adapter au mieux aux attentes de la clientèle finale. 

Améliorer la satisfaction des utilisateurs finaux

Parce que la méthode agile se base sur la satisfaction des clients, l’utilisation de ce type de processus peut permettre d’assurer une réponse adéquate aux besoins de la cible d’une entreprise.

La réalisation du projet implique à la fois les gestionnaires, mais également les utilisateurs, ce qui permet d’assurer la qualité du rendu par rapport à une gestion plus classique. 

Optimiser son ROI

Grâce à la méthodologie agile, les équipes sont en mesure de concevoir rapidement un produit parfaitement adapté au marché et prêt à être commercialisé.

Particulièrement utile pour les entreprises évoluant sur un marché ultra concurrentiel, ce processus permet de devancer les autres acteurs en obtenant l’approbation de la clientèle en amont de la mise en vente du produit.

Le risque d’erreur de conception est ainsi largement diminué, ce qui impacte significativement les coûts liés à ce genre de problématique.

À lire également : les meilleures alternatives à Trello

Exemple d’application de la gestion de projet agile 

Pour cet exemple, partons du principe que nous devons répondre à un besoin précis, émis par les clients finaux : se déplacer. 

Pour apporter une solution concrète à la cible, notre équipe de gestion de projet décide de concevoir une voiture. En suivant les méthodes classiques, l’équipe choisirait de construire chaque élément qui compose une voiture les uns à la suite des autres (roues, carrosserie, fauteuils, volant…).

Or, seuls, ces éléments ne permettent pas de répondre au besoin initial de la cible. Il faudra attendre qu’ils soient tous assemblés pour être utilisés à des fins de déplacement. 

Si l’équipe utilise la gestion agile, elle pourrait proposer une version simplifiée d’un véhicule dédié au déplacement dès sa première étape. Elle pourrait, par exemple, concevoir un vélo.

Au fur et à mesure de l’évolution de ce véhicule, et grâce aux retours rapides des clients finaux, l’équipe pourrait arriver à proposer un scooter, puis une voiture et répondre ainsi continuellement au besoin de sa cible, tout au long du processus et jusqu’à la livraison finale. 

Nous espérons que ces informations sur la méthodologie de gestion agile vous permettront de mieux comprendre cette méthodologie.

Faites-en bon usage !

Vous aimerez également : les meilleurs logiciels de gestion de tâches