Pour savoir si une campagne emailing a été une réussite ou non, l’équipe marketing peut s’appuyer sur divers indicateurs clés. L’un des plus importants étant le taux de clics moyen. Qu’est-ce qu’un taux de clic moyen ? Comment le calculer ? Et surtout, comment l’améliorer ? C’est ce que nous allons aborder dans ce contenu dédié au taux de clic moyen emailing.

Qu’est-ce qu’un taux de clic ?

En marketing, le taux de clic est parfois aussi appelé CTR (Click Through Rate). Comme son nom l’indique, le taux de clic désigne le nombre de personnes qui cliquent sur un lien. 

Pour générer des ventes, ou transformer des prospects en clients fidèles, il est important de cliquer. En effet, plus les clics sont nombreux, plus vous augmenter vos chances d’avoir de nouveaux clients. 

Le taux de clic est donc un des indicateurs clés pour évaluer la performance d’une campagne publicitaire. Cet indicateur peut être utilisé pour :

  • Des campagnes de publicités PPC
  • Des emails publicitaires 
  • Des articles sur vos réseaux sociaux
  • Les performances de chaque lien interne de votre site web
  • Pour la recherche organique. C’est-à-dire pour améliorer votre position sur les moteurs de recherche. Notamment via le SEO. 

Si le CTR est important, il n’est pas le seul indicateur vous permettant d’évaluer une campagne marketing. Vous pouvez aussi le cumuler avec le taux d’ouverture et le taux de délivrabilité

Attention, il est courant de confondre taux de clic et taux de réactivité. S’il s’agit de deux indicateurs clés assez semblables, ils sont différents. En effet, le taux de réactivité est le rapport entre les clics et le nombre d’ouverture. Ce qui le différencie du taux de clics moyen emailing, dont nous allons voir le calcul plus en détail. 

taux de clic emailing

Comment calculer son taux de clic moyen ?

Comme nous venons de l’expliquer, le taux de clic moyen correspond au pourcentage de personnes qui cliquent sur un lien.  Il est donc très simple à calculer. Il s’agit du rapport entre le nombre de clics et le nombre de mails délivrés. Le tout multiplié par 100 puisqu’il s’agit d’un pourcentage. 

La formule est donc la suivante : (nombre de clics / nombre de mails délivrés) x 100.

Par mails délivrés, on entend les mails qui ont abouti. C’est-à-dire ceux qui ont atterri dans la boîte de réception de votre cible. 

Il est possible de calculer deux types de taux :

  • Le taux unique : représente le nombre de cliqueurs. Autrement dit, les personnes qui ont cliqué dans l’email.
  • Le taux cumulé : il est indexé au nombre total de clics effectués sur l’ensemble des liens de votre email. 

Certains logiciels d’emailing vous permettent de calculer directement ce taux de performance. N’hésitez pas à consulter notre comparatif des meilleurs logiciels emailing gratuits.

En quoi le taux de clic moyen est-il important ?

Le taux de clics moyen emailing est un des indicateurs clés pour évaluer les résultats d’une campagne marketing. En effet, il permet d’estimer la pertinence de votre contenu (texte). Mais également l’attractivité de vos visuels (images, infographies…). Enfin, grâce au taux de clic moyen emailing, vous pouvez évaluer la position de chaque lien placé dans l’emailing

Mais bien plus que ça, le taux de clics moyen emailing présente d’autres intérêts :

  • Il permet d’optimiser les campagnes : avec les résultats de cet indicateur, vous pouvez savoir ce qui marche ou non. Et donc optimiser vos campagnes suivantes. 
  • Il a un impact sur le score de qualité : ceci est vrai si vous utilisez Google Ads. Google distribue un score de qualité aux publicités. Google se sert de ce taux de clics moyen adwords pour déterminer la priorité qu’il accordera à votre annonce. 
  • Il peut influencer le classement : les experts du web ne sont pas encore certains de ce fait. Mais il se pourrait que le taux de clic moyen emailing influe sur le classement sur le moteur de recherche. 
  • Il améliore le ROI et les revenus : un bon CTR signifie que vous avez beaucoup de visiteurs sur votre page, et donc plus de conversion. Avec une seule publicité, un seul email, si vous obtenez un bon CTR cela génèrera plus de revenus. Ainsi votre stratégie marketing sera plus rentable.

Qu’est ce qu’un bon taux de clic moyen selon son secteur ?

Il existe de nombreuses statistiques sur les campagnes marketing. Et pour cause, c’est un outil très plébiscité. Nous allons donc nous intéresser à quelques données concernant divers secteurs d’activité. Pour ces données, nous nous sommes intéressés à deux réseaux : les réseaux de recherche et le réseau Display. Pour rappel le réseau Display est composé de plus de 2 millions de sites web, de vidéos et d’applications. 

 Voici les taux de clics moyen emailing pour les secteurs « principaux » :

  • Services aux consommateurs : CTR de 2.41% sur les réseaux de recherche. Et de 0.59% sur le réseau Display.
  • E-commerce : réseaux de recherche : 2.69%. Réseau Google Display : 0.51%.
  • Services industriels : réseaux de recherche : 2.61%. Réseau Display : 0.50%.
  • Immobilier : réseaux de recherche : 3.71%. Réseau Display : 1.08%.
  • Technologie : réseaux de recherche : 2.09%. Réseau Display : 0.39%.
  • Santé/médical : réseaux de recherche : 3.27%. Réseau Display : 0.59%.
  • Voyages/hôtellerie : réseaux de recherche : 4.68%. Réseau Display : 0.47%.
  • Rencontres/personnes : réseaux de recherche : 6.05%. Réseau Display : 0.72%.

On constate que les taux de clic moyen diffèrent beaucoup entre les réseaux de recherche et le réseau Google Display. Afin d’analyser au mieux les résultats de votre secteur d’activité, il est important de prendre en compte ces deux éléments. 

Il n’existe pas de CTR idéal par secteur d’activité. Ce qui est important c’est qu’il soit élevé. En effet, plus un CTR est élevé, plus cela signifie un nombre de clics élevés. Et donc plus de chances d’atteindre des prospects potentiels. 

Comment améliorer son taux de clic moyen ?

1 – Cibler le public

Pour qu’une personne clique sur votre lien, encore faut-il qu’il l’intéresse. Il est donc important de bien connaître votre public cible. Cela vous aidera à trouver le lien qui le captivera à coup sûr.

Déclencher un emailing après un abandon de panier permet par exemple de relancer une personne qui a déjà marqué de l’intérêt pour un produit mais qui a peut être été empêchée d’aller au bout par un enchainement de circonstances externes.

A voir aussi : Booster le taux de conversion avec le Marketing Automation

2 – Adapter le format du contenu

Un emailing responsive

De même, assurez vous que votre campagne puisse être lue correctement sur mobile. Les utilisateurs sont de plus en plus nombreux à privilégier ce canal. Veillez à créer un emaiing responsive qui tienne compte de ces contraintes.

Veiller à vos CTA

Les CTA (ou bouton call-to-action) sont des éléments cruciaux pour le taux de clic moyen. Ils permettent notamment d’indiquer à votre cible ce qu’elle doit faire ensuite. 

Un bon CTA (bouton d’appel à l’action en français) vous permettra d’engendrer plus de clics.  Pour attirer l’attention sur votre CTA vous pouvez jouer sur la forme, la couleur, le placement ou encore la taille. N’hésitez pas à tester plusieurs options, puis à analyser les résultats afin de trouver le meilleur CTA. 

A voir aussi : exemples de CTA

Faire attention à l’objet de l’email

C’est le premier élément du mail que va voir le destinataire. C’est ce qui va pousser le destinataire à ouvrir ou non le message. S’il n’y a pas ouverture du message, il ne peut pas y avoir de clic.  Rédigez pour votre mail un objet simple, court et précis. Là encore, testez plusieurs options jusqu’à trouver le bon « ton ». 

Avoir des mots-clés pertinents peut avoir un fort impact sur votre CTR. Des mots-clés qui correspondent aux intérêts de votre cible, la pousseront à ouvrir votre mail. Et à suivre vos liens. Ce qui est vrai en search marketing reste pertinent en stratégie emailing.

Miser sur des images de qualité

Si votre annonce ou publicité contient une image, assurez-vous qu’elle soit de haute qualité. Et qu’elle attire l’attention. En moyenne, les personnes ont l’habitude de ne pas s’attarder sur les publicités ou annonces, sauf si un élément attire leur attention. Attention à ne pas accompagner l’image de trop de mots (les personnes ne les lisent généralement pas s’il y en a trop). Vous pouvez en trouver sur des banques d’images gratuites libre de droit.

3 – Essayer diverses options en faisant de l’A/B testing

Pour savoir ce qui fonctionne ou non, il n’y a rien de mieux que de le tester en conditions réelles. Une fois votre première campagne lancée, analyser les résultats. Puis selon les données, affiner votre stratégie jusqu’à trouver la « meilleure ». 

FAQ

Quel est le CTR de la première page Google ?

55% des clics se font sur les trois premières positions de la SERP, on comprend mieux l’importance d’une bonne stratégie SEO. Et d’obtenir une bonne position sur les moteurs de recherche. Lorsque l’on passe à la deuxième page Google, le taux de clics moyen devient inférieur à 1%. Il est donc important de bien travailler sur son référencement.

Voici les CTR des 10 premiers résultats de la première page Google dans l’ordre :

• 28.5%
• 15.7%
• 11%
• 8%
• 7.2%
• 5.1%
• 4%
• 3.2%
• 2.8%
• 2.5%

C’est donc aussi a prendre en considération dans vos stratégies emailing, l’ordre des contenus présentés dans votre emailing aura une incidence sur leur taux de click.