Header d’email : un point clé d’une stratégie de délivrabilité

Photo of author

De quoi est-il question lorsque l’on parle d’un header d’email ? Le mailing constitue l’un des outils de marketing digital les plus efficaces. C’est pourquoi 70 % des entreprises s’en servent pour faire la promotion de leurs services ou de leurs produits auprès de leurs clients. Néanmoins, une campagne d’emailing ne se résume pas à envoyer des mails. Un certain nombre de facteurs sont à prendre en compte pour que le mailing porte ses fruits. L’en-tête d’un courrier électronique en fait partie. Il constitue un outil important pour résoudre les problèmes de spam et de délivrabilité de vos newsletters. Qu’est-ce qu’un header d’email et quels sont ses objectifs ? Comment l’afficher en fonction de votre Webmail ? Explications. 

Quel est le rôle du header d’email dans une campagne emailing ?

#1. En-tête d’email : définition 

Header d’email

Un email est constitué de trois composantes majeures : l’en-tête (ou header), l’enveloppe et le corps du message. Ce dernier comprend l’ensemble du contenu du mail (texte et images).

L’enveloppe désigne, quant à elle, les renseignements utilisés par le serveur et le fournisseur de messagerie pour délivrer le message à la bonne adresse. Elle est invisible pour l’expéditeur et le lecteur.

Enfin, le header de l’email contient des éléments concernant l’expéditeur et le destinataire du message 

  • les adresses électroniques de l’expéditeur et du/des destinataire(s) ;
  • l’objet du mail ;
  • la date et l’heure d’envoi ;
  • les serveurs concernés lors de la transmission du mail entre l’expéditeur et le destinataire. 

Les configurations par défaut de la plupart des messageries ne permettent ni à l’expéditeur ni au destinataire de voir entièrement le header. Il a pourtant son importance pour connaître le processus de l’expédition d’un courrier électronique. 

Enfin, notez qu’il est possible de personnaliser l’en-tête du mail avec le logo de l’entreprise par exemple. Les meilleurs logiciels d’emailing proposent différents modèles de headers.

#2. Objectif : résoudre les problèmes de délivrabilité 

résoudre les problèmes de délivrabilité 

Le header renseigne sur les différentes étapes de la transmission de l’email (Fournisseurs d’Accès à Internet, serveurs, outils d’emailing). Il permet par ailleurs, de vérifier si le courriel est sécurisé et s’il est arrivé sans encombre dans la boîte de réception du destinataire. L’utilisateur peut alors contrôler si le message a bien été délivré ou s’il a rencontré un obstacle. Il peut ainsi déterminer l’origine du problème et le résoudre

Les headers permettent de résoudre un certain nombre de problèmes liés à l’envoi d’email. C’est pourquoi il est essentiel de bien configurer les paramètres d’envoi lorsque vous gérez une campagne emailing

#3. Une section du mail pleine d’informations sur l’envoi

Il existe plusieurs modèles d’en-têtes d’email, mais ils comprennent généralement les informations suivantes :

  • le nom et l’adresse électronique de l’expéditeur : ils figurent dans la section « From » (De) ; 
  • l’adresse mail et le nom du destinataire dans la section « To » (À) : lorsque le message est adressé à plusieurs destinataires, le nom et l’adresse électronique de chacun d’entre eux y apparaissent ; 
  • le jour et l’heure auxquels le mail a été envoyé (section « Date ») ;
  • l’objet du mail (« Subject »)
  • le chemin de retour (« Return Path ») : si le message ne peut pas être délivré ou si un problème survient, le mail est expédié à l’adresse figurant dans cette section. Il s’agit généralement de l’adresse mentionnée dans la partie « From » ;
  • une section « Received » (Reçu) : elle contient des éléments techniques spécifiques à l’envoi du mail (IP de l’expéditeur, adresse électronique du destinataire, nom du serveur de messagerie, etc.) ; 
  • l’identifiant du mail (« Message ID ») : il est unique pour chaque message électronique ;
  • un champ « MIME-version » (Multipurpose Internet Mail Extensions) : il indique les programmes qui prennent en charge les pièces jointes ;
  • le type de contenu (« Content-type ») : cette ligne indique les différents formats de contenu présents dans le mail (JPEG, texte, etc.).

A voir : Comment faire un mailing ?

Afficher les en-têtes d’emails selon votre messagerie 

Tous les fournisseurs de messagerie affichent un header pour chaque mail envoyé. Toutefois, ces derniers ne sont pas directement visibles par les utilisateurs. Mais alors, comment visualiser les en-têtes des messages électroniques ? Voici comment procéder pour les principaux webmails.

A voir : Email responsive

1. Header d’email dans Outlook

Sur le site Internet Microsoft Outlook, rendez-vous sur les trois points qui se situent en haut à droite. Choisissez l’option « Afficher les détails du message ».

Si vous utilisez l’application pour mobiles de messagerie Outlook, double-cliquez sur le message afin que celui-ci s’affiche dans une fenêtre indépendante. Sélectionnez ensuite « Fichier », puis « Propriétés ». Les éléments du header apparaissent dans le champ « En-têtes Internet » qui se trouve en bas.

A voir : Publipostage Outlook

2. Header d’email dans Gmail 

Dans la messagerie de Google, il vous suffit de cliquer sur les trois points situés en haut à droite de votre mail. La mention « Plus » apparaît lorsque vous passez la souris. Sélectionnez ensuite « Afficher l’original ». Le header sera visible dans une nouvelle fenêtre.

3. Header d’email dans Yahoo! Mail 

Dans la messagerie Yahoo!, cliquez également sur les trois points qui se trouvent en haut du mail. Choisissez « Afficher le message en texte brut » pour faire apparaître le header. 

4. Header d’email dans Apple Mail

Si vous utilisez la messagerie Apple, ouvrez le mail, puis choisissez le champ « Présentation » dans le menu. Sélectionnez ensuite le bouton « Message », et « Tous les en-têtes ». Vous verrez apparaître l’en-tête du message.

FAQ – Header email 

Qu’est-ce qu’un pré-header en emailing ?

Initialement, le pré-header constituait le premier texte d’un email. Il se situait dans une fenêtre de prévisualisation ou au-dessus du corps du message.

Dorénavant, le pré-header désigne un court texte qui vient juste après l’objet du mail. Il s’affiche dans la file d’attente de la boîte mail. Il complète l’objet du message dans le but d’encourager son ouverture. Il n’est généralement pas visible à la lecture du mail.

Qu’est-ce que la délivrabilité emailing ?

Le terme de « délivrabilité emailing » est utilisé pour qualifier la capacité d’un courriel à parvenir dans la boîte de réception de son destinataire. Il n’a alors été ni bloqué, ni supprimé, ni classé parmi les spams. Le taux de délivrabilité peut être affecté par différents facteurs : 
une adresse email erronée ;
des contacts mal ciblés ;
une liste de diffusion non mise à jour ; 
l’absence des protocoles d’identification SPF, DKIM, DMARC ; 
une mauvaise réputation d’expéditeur ; 
une adresse IP sur liste noire ;
un taux de plaintes pour spam élevé ;
le non-respect des normes antispam (utilisation de spamwords, message racoleur, etc.)
problème au niveau du code source ;
etc. 

En mailing, le taux de délivrabilité constitue un indicateur de performance très important. Il vous permet en effet d’évaluer la pertinence de votre contenu et votre réputation d’expéditeur

Comment l’en-tête d’un mail protège-t-il contre le spam et l’hameçonnage ?

Le header d’un email possède des informations concernant le parcours du mail de l’expéditeur au destinataire. Ces données permettent aux fournisseurs de messagerie d’identifier les spams et les tentatives d’hameçonnage. Ils peuvent alors déterminer la fiabilité du message et décider ou non de le transmettre à son destinataire.

Noter ce post

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

🔥 Découvrez notre comparatif des meilleurs CRM du marché pour 2023