Nous, marketers, avons tous entendu un jour des collègues disant : “pourquoi mes mails arrivent en spam ?” ou encore “comment éviter d’être classé en tant que spam?”.

Ces remarques soulèvent un véritable problème concernant l’emailing aujourd’hui.

La délivrabilité de vos mails peut parfois devenir très frustrante. Même les spécialistes de l’emailing les plus qualifiés et respectueux des règles rencontreront des problèmes de délivrabilité d’emails.

Dans cet article, nous allons vous dévoiler quelques-uns de nos meilleurs conseils pour vous assurer que vos mails ne tombent pas en spam et soient délivrés dans la boîte de réception de votre destinataire.

Découvrez 8 techniques emailing pour ne pas tomber en spam :

1- Installez un système de double opt-in pour éviter le spam

Lorsque vous construisez votre liste d’emails, réfléchissez à la façon dont vous allez vérifier si vos destinataires veulent recevoir des mails de votre part ou de votre marque.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser une méthode de double opt-in qui fournit à un abonné un email de bienvenue qu’il doit confirmer avant qu’ils ne se retrouvent officiellement sur votre liste de diffusion.

La méthode du double opt-in vous apportera la preuve que votre destinataire a un réel intérêt pour vos emails (ce qui maintiendra votre engagement et votre taux de délivrabilité élevé).

Ci-dessous, voici l’exemple du double opt-in de Mailjet lors de l’inscription à la newsletter.

Newsletter Mailjet opti-in LeDigitalizeur

2- Monitorez les performances de vos campagnes d’emailing

Afin de ne plus être considéré comme spam, vous allez devoir analyser des données.

Le suivi des performances de vos campagnes d’emailing, principalement des mesures d’engagement, est le seul moyen de savoir si vous performez mieux ou mieux bien que précédemment.

Avant de monitorer quoi que ce soit, il est important de choisir des metrics de bases à analyser périodiquement afin d’avoir une vision clair de vos objectifs et de comment les atteindre.

Voici quelques métriques intéressantes à surveiller :

  • Taux d’ouverture
  • Taux de clics
  • Plainte contre spam
  • Taux de désabonnement
  • Taux de rebond

Si vous remarquez que vos métriques sont dans le négatif, ne vous inquiétez pas, mais agissez le plus rapidement possible. Par exemple, si vos taux d’ouverture commencent à baisser, analyser votre objet, faites de l’A/B testing et optimiser celui-ci.

La fréquence de vos mails peut également être un facteur de baisse du taux d’ouverture alors assurez-vous d’essayer différentes fréquences d’envois.

3- Construisez votre propre base de données d’emails

Le ton et le contenu de vos mails sont extrêmement importants, mais votre contenu n’a aucun sens si vous le diffusez devant la mauvaise audience ou face à un auditoire non engagé.

C’est pour cela que si vous désirez ne plus être considéré comme spam veuillez toujours éviter :

  • Scraper des emails en masse : cela n’est définitivement pas la solution idéale si vous avez envie d’atterrir en boîte de réception.
  • Louer, acheter une base de données
  • Partager ou utiliser une base de données d’emails avec un partenaire

La construction naturelle de votre base de données est un jeu à long terme qui profitera à votre business. Ce n’est pas le levier d’acquisition le plus simple à mettre en place puisqu’il prend un certain temps, mais c’est le plus efficace.

4- Nettoyez régulièrement votre base de données d’emails et éviter d’être classé en tant que spam

De temps à autres, certains de vos contacts se désabonnent de votre base de données. Mais gardez à l’esprit que beaucoup de ceux qui ne veulent plus recevoir vos emails ignoreront simplement vos courriels au lieu de se désabonner.

Ce problème est nuisible à votre activité parce que plus votre taux d’engagement par courriel est faible, plus les fournisseurs d’accès vous auront à l’oeil. Cela signifie que vos e-mails sont plus susceptibles d’aller dans l’onglet spam.

Une base de données d’emails plus petite et plus engagée l’emporte toujours sur une longue liste de contacts non engagés.

Afin de prévenir tout blocage/restriction de votre IP par les fournisseurs d’accès, et afin de combattre le faible taux d’engagement, pensez à supprimer régulièrement les utilisateurs qui n’engagent pas et les adresses qui ne reçoivent jamais vos emails.

Il est totalement normal que vous subissiez des désabonnements, ne vous inquiétez pas. C’est au contraire un bon signe et face à ce risque pensez à bien nettoyer vos listes d’emails afin d’avoir une meilleure délivrabilité et de ne plus tomber en spam.

5- Alerte Spam : donnez le choix de la fréquence de vos emails à vos utilisateurs

Un centre de préférences permet aux abonnés de choisir la fréquence à laquelle ils souhaitent recevoir vos mails et réduit le risque qu’ils se désabonnent et vous permet d’éviter d’être considéré comme spam.

Prévoyez un centre de préférence simple et clair afin d’offrir la meilleure expérience à vos utilisateurs. Vous pouvez bien entendu combiner la fréquence des emails avec des emails personnalisées très ciblés grâce au marketing automation.

exemple centre de préférences LeDigitalizeur
Crédit: @Jess Hooper

Chaque destinataire est différent et un centre de préférences aide vos utilisateurs à trouver la fréquence qui leur convient le mieux et maintient l’engagement à un niveau élevé. Et un engagement plus important vous aidera à maintenir vos boîtes de réception et vos taux de délivrabilité à un niveau élevé et vous aidera à éviter que vos courriels ne se transforment spams.

6- Authentifiez votre email avec le SPF, DKIM et DMARC

L’authentification par email peut être délicate et complexe. Mais il faut garder à l’esprit qu’authentifier votre email permet de vérifier que vous êtes bien celui que vous prétendez être. Egalement éviter d’utiliser des adresses emails génériques comme : @gmail.com, @yahoo.com, @wanadoo.com, etc…).

Les fournisseurs d’accès, tels que Google et Yahoo, font davantage confiance aux emails authentifiés et sont beaucoup plus susceptibles de délivrer les messages provenant d’e-mails authentifiés dans la boîte de réception.

Les méthodes suivantes authentifient vos emails et prouvent aux FAI que votre email est digne de la boîte de réception et non de l’onglet spam :

  • Sender Policy Framework (SPF) : s’assure que vous êtes bien l’envoyeur que vous prétendez être basé sur l’adresse IP de l’expéditeur (trouvée dans l'enregistrement DNS du domaine) avec une liste d’adresses IP autorisées à envoyer à partir de ce domaine.
  • Domain Keys Identified Mail (DKIM) : garantit que l’e-mail n’a pas été altéré pendant la transmission.
  • Domain-based Message Authentication, Reporting and Conformance (DMARC) : s’assure de délivrer l’email en boîte de réception lorsque les 2 premières étapes sont passées.

Ces réglages doivent être effectués par vous-même et non pas par votre ESP. Cependant, si vous êtes chez Mailjet par exemple, vous pourrez trouver de la documentation à ce sujet.

7- Évitez les listes noires et surveillez votre réputation

Votre domaine de messagerie a une réputation qui lui est associée. Celle-ci peut très rapidement se détériorer et vous risquez de vous retrouver sur une liste noire. Malheureusement, même les expéditeurs prudents et bien intentionnés peuvent se retrouver sur une liste noire.(ps: une réputation d’IP peut se récupérer après plusieurs mois de non-utilisation)

C’est pourquoi nous vous conseillons de suivre les étapes suivre afin de ne pas “pourrir” votre IP :

  1. Utilisez de l’opt-in ou double opt-in
  2. Mettez en œuvre une politique suppression des abonnés non-engagés
  3. Utilisez la validation d’adresse en temps réel : si quelqu’un entre dans un faux courriel (ou même une faute de frappe) et que vous envoyez un courriel à cette adresse invalide, votre score d’expéditeur en souffre.

De nombreux outils sont également pratiques pour savoir si votre IP est blacklisté ou non et pour vérifier si vos adresses emails sont valides ou non.

Liste d’outils pratiques :

  • Validation d’adresse emails : Hunter.io (solution made in France)
  • IP blacklistée : mxtoolbox.com > blacklists
  • Vérifier dans quel onglet de gmail le mail apparaît : Litmus > gmail tabs
  • Notez la qualité de votre email : Mail-tester

8- Optimisez votre contenu pour ne pas alerter les filtres anti-spams

Après avoir respecté toutes les étapes précédentes il est désormais temps de rédiger votre email. Afin de ne pas alerter les filtres anti-spams nous vous recommandons de suivre une certaine ligne de conduite.

  • N’utilisez pas ou évitez au maximum d’employer des mots trop attrayants comme “gratuit”, “résultat garanti”, etc…
  • Envoyez toujours du contenu sur le même thème que pour celui que les abonnés ont souscrit.
  • N’écrivez pas de mots en majuscules.
  • Respectez un ratio image/texte convenable (60% de texte, 40% d’images)
  • Pensez responsive. Sachant que la plupart des emails sont ouverts sur smartphone, n’omettez pas de rendre votre email responsive pour sa lecture par votre audience.
  • Conclusion

    L’emailing est loin d’être une science exacte et facile. Arriver à envoyer l’emailing parfait est impossible mais vous pourrez vous en approcher si vous respectez les conseils d’emailing ci-dessus.

    Gardez toujours à l’esprit que plus votre contenu sera attrayant et consommé par votre audience et moins vous aurez de chance de tomber dans les filtres anti-spams.

    L’emailing et ses meilleurs pratiques sont en constante évolution.

    C’est pourquoi nous vous conseillons de toujours vous informer sur les nouveautés et sur les dernières tendances emailing afin d’optimiser au maximum votre délivrabilité, d’éviter d’être considéré comme spam et ainsi d’augmenter vos chances d’atteindre les boîtes de réception de vos abonnés.

    1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (8 votes, average: 4,88 out of 5)
    Loading...