Votre produit/app marche du tonnerre! Super ! Et vous recevez de plus en plus d’inscriptions, et maintenant ?

C’est déjà un grand pas en avant, mais retenez bien que ce n’est que le début. Eh oui, après avoir poussé les visiteurs à s’inscrire pour votre version gratuite, il faut mettre en place une stratégie de rétention pour fidéliser vos clients et les transformer en utilisateurs qui payeront votre produit. La campagne d’onboarding email est la meilleure solution pour commencer.

L’onboarding email joue un rôle important dans votre taux de conversion. Une fois que l’utilisateur s’est inscrit, il vous faut absolument l’aider à utiliser votre produit.

Voici la recette pour un onboarding reussi.

1. L’Opt-in

L’Opt quoi ? Me diriez-vous. Retenez bien ce mot car il est indispensable, même obligatoire, de passer par un email d’opt-in pour votre campagne d’onboarding. Pour protéger les inscrits, une réglementation va être mise en place en Mai 2018. Elle stipule que l’inscrit a bien donné son consentement pour recevoir des emails de la part de l’entreprise.

Cet email d’opt-in permet de savoir que l’adresse email du visiteur est bien valide, mais il permet également d’avoir la confirmation de l’inscription du consommateur. Le 25 mai 2018, il faudra appliquer le RGPD. Nous avons trouvé pour vous un petit quiz, en anglais, pour vous préparer à cette loi et pour savoir votre degré de conformité.

2. L’email de bienvenue

Une fois que votre utilisateur a confirmé son adresse email, vous avez très peu de temps pour envoyer votre premier email de bienvenue. Pensez à automatiser cet email de bienvenue pour que votre utilisateur le reçoive le plus rapidement possible, cette réactivité donne une image 10 fois plus positive.

C’est le premier contact que vous avez avec votre client. Les emails de bienvenue ont un taux d’ouverture moyen de 45,7%. Présentez-vous, montrez la marque, soyez concis et ne submergez pas votre consommateur avec trop d’informations.

Voici les trois points essentiels :

  • Une petite description de votre entreprise et un rappel de comment votre produit peut les aider.
  • Une explication de la prochaine étape à suivre.
  • Un bon Call-To-Action.

3. L’email “Comment ça marche?”

Maintenant que votre consommateur a fait le premier pas, l’autre objectif de l’onboarding email est d’expliquer comment fonctionne votre produit. Il faut entre autre guider votre consommateur. Cette info peut être dans votre email de bienvenue.

Vous devez mettre en avant pourquoi votre produit est génial. N’oubliez pas qu’il ne connait pas toutes les fonctionnalités de votre produit. Mettez en avant les avantages de votre produit et les prochaines étapes à suivre pour qu’il puisse commencer très vite à l’utiliser.

4. L’email d’engagement

Maintenant que vous lui avez montré comment fonctionnait votre produit, vous devez entretenir la relation en lui fournissant des contenus à valeur informative. Nous vous suggérons de vous mettre à la place de votre prospect, d’imaginer les questions qu’il peut se poser et proposer une solution à ce problème, à travers des vidéos, des articles de blog.

Renforcez votre image de marque, placez vous comme un expert en proposant à votre prospect des contenus de votre blog, par exemple, pour l’aider ou pour l’informer sur les nouvelles actualités reliées à votre domaine.

5. Email de re-engagement

A ce stade là, sachez que 40 à 60% de vos utilisateurs ne rouvriront pas votre app/produit. Seulement 3% de vos consommateurs payeront pour votre produit. Plusieurs raisons peuvent entraîner l’abandon de votre produit. L’utilisateur ne comprend pas comment fonctionne votre produit, il ne voit pas les intérêts de votre produit, etc…

Toutefois, il n’est pas impossible de récupérer un utilisateur inactif et de minimiser le churn. Personnalisez vos emails en fonction du comportement de vos utilisateurs. Par exemple un utilisateur qui se connecte trois fois par jour ne recevra pas le même email qu’une personne qui s’est inscrit et qui ne s’est plus jamais re-connecté; ces utilisateurs ont différents besoins, analysez-les.

6. L’email de fin de l’essai gratuit

C’est LE moment de vendre votre produit.

Vous souhaitez que votre prospect passe de l’essai gratuit à la version payante. Il existe plusieurs moyens pour transformer votre prospect. En utilisant et en analysant les données de vos utilisateurs, et en les mettant dans les emails, les utilisateurs peuvent se rappeler de l’utilité de votre produit.

Voici les élements à inclure dans votre email pour pousser le prospect à passer à la version payante.

  • Dites à vos clients que leurs données vont être supprimées.
  • Donnez une date de fin de l’essai gratuit pour provoquer un sentiment d’urgence.
  • Mettez un CTA clair.
  • Rappelez les avantages du produit.
  • Proposez une assistance personnalisée.

7. L’email de feedback

Vous devez chercher à améliorer votre produit et à l’adapter aux besoins des utilisateurs. Pourquoi ne pas demander directement des feedback ? Expliquez la raison de cet email, mentionnez bien que la participation est essentielle à l’amélioration de votre produit. L’email doit être très simple avec un seul CTA.

Conclusion

Prenez le temps de comprendre vos clients et de les guider car ils ne savent probablement pas comment utiliser au mieux votre produit. Il est essentiel pour les entreprises d’adopter une stratégie de campagne d’onboarding, de founir des contenus à valeur informative pour aider les utilisateurs à avancer et à passer à la prochaine étape dans le parcours client. Nous vous conseillons également de choisir la bonne solution emailing.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...