Accueil » Taux de conversion » Heatmap : analyser le parcours utilisateur sur un site

Heatmap : analyser le parcours utilisateur sur un site

Photo of author

Avoir un site Internet est désormais indispensable pour la pérennité d’une entreprise. Mais pour se démarquer et conclure des ventes, il faut que les pages Web soient performantes. Heureusement, il existe des outils d’analyse de données spécifiquement conçus pour cela. C’est le cas par exemple de la heatmap

De quoi s’agit-il ? Quels sont ses avantages ? Pour le découvrir, c’est dans la suite de cet article. 

Comment fonctionne une heatmap ? 

heatmap

Heatmap signifie littéralement carte de chaleur est aussi appelée carte thermique. Il s’agit d’une représentation graphique de la data du comportement des internautes sur un site web ou des pages Web. Elle sert à réaliser une analyse statistique de ce qui fonctionne ou non sur le site Internet. 

Comme nous l’avons mentionné, la heat map est une représentation graphique des données. Pour faciliter la visualisation de données récoltées, la heatmap utilise une échelle de couleurs allant du bleu au rouge. Ces couleurs de heatmap rappellent les échelles thermiques, c’est d’ailleurs pour cela qu’on parle aussi de carte thermique.  Les zones bleues sur le graphique sont appelées “zones froides” alors que les zones rouges sont des “zones chaudes”. 

Ainsi, les cartes thermiques permettent de représenter de manière simple les données numériques. Les données numériques nécessaires à l’élaboration d’une heatmap sont récoltées grâce à un logiciel de suivi.  Il s’agit des clics ou mouvements de la souris, du temps passé sur une page Web, du comportement de défilement. Ensuite ces données sont analysées et regroupées afin d’avoir une visualisation de données sous forme d’un graphique. Ce que l’on appelle la heatmap. 

Les cartes thermiques servent à analyser le comportement des utilisateurs sur un site Internet tout au long du parcours client. Elles sont particulièrement intéressantes car elles permettent de visualiser simplement et rapidement des données quantitatives et qualitatives. Ensuite, l’analyse de données aide à identifier les éléments qui ne fonctionnent pas. Ainsi, vous pouvez modifier ce qui ne fonctionne pas afin d’augmenter le taux de conversion ou d’engagement des utilisateurs

Ce graphique est très simple à comprendre. Les zones froides (en bleu / vert / violet) désignent les éléments avec lesquels les visiteurs interagissent peu.  À l’inverse, les zones chaudes (jaune / orange / rouge) désignent les éléments avec le plus de clics ou d’interactions. 

Cet outil d’analyse de données est particulièrement utile pour les entreprises qui réalisent de la vente en ligne. Cependant, toute entreprise qui considère que son site Internet est essentiel à son activité peut bénéficier de la heatmap. 

Les différents types de heatmaps

différents types de heatmaps

Scroll maps (mouvement de souris)

Comme son nom l’indique, ce type de carte se concentre sur le défilement (scrolling en anglais). Cet outil permet aux entreprises de savoir si les visiteurs ont parcouru l’ensemble ou une partie de la page. Ces cartes thermiques permettent de connaître le pourcentage de visiteurs qui ont défilé vers un point de la page. Et ce, pour n’importe quel point. Plus une zone est rouge (zones chaudes) plus elle a été consultée par les visiteurs. Cela permet de voir ce qui a attiré leur attention, et s’ils se sont arrêtés sur les éléments importants du site. 

Click maps 

Cette carte de chaleur se focalise principalement sur les clics. Cela donne un diagramme avec des agrégations de points aux endroits où les internautes ont le plus cliqué. Couplé aux couleurs de heatmap, ce diagramme permet d’identifier les zones sur lesquelles les internautes cliquent le plus. Cela fonctionne pour les clics sur les appareils de bureau (avec la souris). Mais aussi pour les clics sur mobiles avec la pulpe du doigt. Dans ce cas, on parle de cartes thermiques tactiles. 

Move maps (carte de déplacement)

Ces outils analysent les déplacements au sein des sites internet. Elles ne peuvent être utilisées que pour les appareils de bureau car elles analysent les déplacements de souris. Outre les mouvements de souris, cette carte thermique permet également de connaître le temps passé par le curseur sur une zone précise. On peut l’associer à la technique de eye tracking qui suit le parcours visuel d’un utilisateur. Ces outils sont utiles pour identifier ce que les visiteurs de votre site regardent en priorité. 

Heatmap de temps

Vous pouvez aussi obtenir des données numériques sur le temps passé dans chaque zone de la page. Ainsi, vous pouvez voir si des éléments que vous jugez importants ne sont que “survolés” par les utilisateurs. Si c’est le cas, cela signifie qu’ils ne sont peut-être pas assez mis en avant. Ces cartes thermiques fonctionnent toujours sur le modèle des zones chaudes et des zones froides pour faciliter l’analyse de données. 

Heatmap de conversion

La conversion est une donnée importante pour une entreprise. En effectuant une analyse de données via une heatmap vous pourrez facilement identifier les éléments qui posent problème. Grâce aux différentes données numériques, vous pourrez identifier les points de sortie du tunnel de conversion. Pour cela, vous devez définir, et analyser, chaque étape de votre tunnel de conversion. 

Heatmap de segmentation 

En analysant le graphique de la carte thermique, vous pourrez mettre à jour des comportements spécifiques. Si par exemple de nombreux utilisateurs ont cliqué sur une zone spécifique, cela révèle un besoin ou une attente. Les utilisateurs souhaiteraient sûrement que cette zone soit interactive. Cela permet d’améliorer le site et donc l’expérience utilisateur. Ce qui en retour influe sur le taux de conversion

Les avantages d’utiliser une heatmap dans l’analyse de son site web

avantages de heatmap

Amélioration de  l’expérience utilisateur

Ces outils sont très utiles pour identifier ce qui ne fonctionne pas. En ce sens, elles permettent de changer ce qui ne va pas, et donc de rendre le site plus user-friendly”. Grâce à la représentation graphique, il est possible d’optimiser les points faibles du site afin d’améliorer l’expérience des visiteurs. 

Amélioration du taux de conversion 

Nous l’avons mentionné, l’utilisation d’une carte de chaleur permet d’identifier les points de sortie du tunnel de conversion. Ainsi, cela permet d’identifier l’étape qui freine la conversion, et donc de l’améliorer. Pour cela, analysez chaque étape du tunnel de conversion via une carte thermique, puis procédez à l’analyse de données. 

À voir aussi : Booster votre taux de conversion avec le marketing automation

Meilleure compréhension du comportement des utilisateurs

Une heatmap permet d’avoir une représentation graphique de nombreuses données. Grâce à la visualisation de données sous forme de zones (zones chaudes / zones froides) il est facile de voir le comportement des utilisateurs. Cette compréhension du comportement est essentielle pour proposer un site performant et attirant pour les internautes. 

Identification des zones de faible engagement

Grâce à diverses statistiques, comme le temps passé sur un contenu, il est simple d’identifier les zones de faible engagement. Cela permet de retravailler ces éléments dans un but d’optimisation des données. Comme par exemple, réduire la longueur du contenu ou le déplacer. 

Estimation des revenus dégagés par chaque zone

heatmap dans l’analyse de son site web

L’analyse des données numériques de chaque élément important permet d’évaluer le revenu qu’il génère. Par exemple, vous pouvez voir quels boutons, CTA ou bannières fonctionnent le mieux. Et au contraire, lesquels fonctionnent peu ou pas du tout. 

Segmentation des utilisateurs

Nous avons déjà évoqué l’intérêt de la segmentation pour une entreprise. L’utilisation d’une carte de chaleur permet d’identifier des comportements spécifiques des internautes. Les résultats obtenus permettent l’optimisation des données. Comme par exemple rendre interactive une zone qui ne l’était pas auparavant. 

Évaluation de l’efficacité de la conception

L’analyse statistique d’une carte de chaleur permet d’identifier les points faibles. Notamment ce qui ne fonctionne pas au niveau de la conception. Par exemple, s’il existe des difficultés d’utilisation de l’interface sur mobile. Grâce à cette data, vous serez en mesure d’améliorer la conception de votre site. Ce qui en retour influe sur l’expérience des internautes, et donc facilite leur passage dans le tunnel de conversion. 

FAQ – La carte de chaleur ou heatmap

Quels types de données puis-je recueillir avec une heatmap ? 

Une carte de chaleur permet de recueillir des données quantitatives et qualitatives. C’est d’ailleurs ce qui la rend si intéressante à analyser. Voici les données les plus souvent recueillies via une carte thermique : 
clics ; 
mouvements de souris ; 
comportement de défilement (scrolling) ; 
temps passé sur une page ou une zone précise ;
taux de conversion ; 
données de segmentation.
L’ensemble de ces données permet d’avoir une meilleure connaissance du comportement des visiteurs. Connaître le comportement des visiteurs est essentiel pour optimiser au maximum les pages Web, et donc d’obtenir de meilleures performances. 

Comment interpréter les données d’une heatmap ? 

Il existe différents types de cartes thermiques. L’interprétation des données varie donc en fonction de la carte utilisée et de l’objectif. En règle générale, le système des zones ne change pas. 
Les cartes thermiques permettent en effet la visualisation de données sous formes de zones. Des zones froides, en bleu / vert / violet, qui désignent les éléments avec lesquels il y a eu le moins d’interactions.  Des zones chaudes, en jaune / orange / rouge, pour les zones avec une forte activité. 
Pour une analyse de données en profondeur, il faut tenir compte du contenu et de la structure de la page. Mais aussi de vos objectifs d’analyse. 

Les heatmaps sont-elles compatibles avec tous les types de sites Web ? 

Les cartes thermiques ont pour objectif d’analyser le comportement des internautes. En ce sens, elles sont utiles pour toute entreprise ayant un website. Cela comprend de nombreuses activités et notamment les sites de vente en ligne, les sites de médias sociaux, mais aussi les blogs. 
Pour comprendre ce qui fonctionne ou non sur votre site, l’utilisation d’une heatmap est toujours utile.  

Noter ce post

Laisser un commentaire

Test 2024 🏆 Découvrez notre comparatif des meilleurs CRM

👉 Découvrir le classement